Mille lycéens dans les rues d’Orléans: «Darcos veut nous la faire à l’envers»

Article Libe.fr

ÉDUCATION. «Ils sont quand même là?», s’étonnait, ce jeudi matin, un passant en voyant le millier de lycéens se réunir sur le parvis de la cathédrale d’Orléans pour partir, en cortège, dans les rues de la ville. Ils avaient décidé, à l’image de Thibo (notre vidéo), de ne pas se contenter du seul report du projet Darcos pour les lycées, mais d’obtenir son abrogation pure et simple «Il veut nous la faire à l’envers», résumait Mathieu, élève de seconde dans un lycée de l’agglomération. «Nous, ce qu’on veut, c’est le retrait de cette réforme de m…». Si la manifestation s’est déroulée dans le calme (malgré quelques interpellations en marge du défilé et une présence policière particulièrement nerveuse), le matin même, des incidents s’étaient produits devant le lycée Pothier. (Lire la suite…)

Img_8059 «Nous avions mis en place un barrage filtrant sous la forme d’une chaîne humaine», explique Hannah, 17 ans, élève de terminale L. «Trois policiers sont venus pour casser ce blocage. Ils étaient agressifs et semblaient vouloir aller au conflit. Ils ont accusé l’un d’entre nous d’avoir bu de l’alcool, ce qui était naturellement faux. Sans l’intervention d’un parent d’élève de la FCPE, tout aurait pu dégénérer».
Le cortège, qui a quitté la cathédrale peu après 10 heures, était fermé par des représentants de la fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), du syndicat SNES-FSU et du mouvement des jeunes socialistes du Loiret (MJS). Vers midi, les manifestants se sont dispersés dans le calme après avoir occupé, un moment, l’accès au pont Thinat.

Mourad Guichard

 



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES