FSU du Gard : INFO du 6 janvier 2009

I) La FSU du Gard appelle les collègues à rejoindre les AG de secteurs afin de définir unitairement les actions à venir.
Il serait intéressant de tenir, dans la mesure du possible, une AG d’établissement avant.

AG intersyndicales Gardoises
SNUipp-FSU, SNES-FSU, SE-UNSA, SNUDI-FO, SNFOCL, Sud-Education, SDEN-CGT
Mercredi 14 janvier

Nîmes : salle des costières : 17h

Ales : Bourse du travail : 16h

Le Vigan : Salle Le Cantou : 14h

Bagnols / Cèze : Centre Culturel Léo Lagrange (salle D) : 18h30

St Laurent d’Aigouze : Salle Vincent Scotto : 17h

Sommières : école Aujargues : 17h

Il a été décidé lors de l’intersyndicale Éducation de lundi 5 janvier de faire
annoncer un ordre du jour clair en début d’AG.
La désignation d’un « président » de séance, neutre, serait une bonne chose.

II) Manifestation départementale à l’appel du collectif national pour l’éducation samedi 17 janvier.
(heure et lieu à préciser bientôt)

III) Nous soutenons la manif lycéenne prévue jeudi 8 janvier à Nîmes
(voir pièce jointe)

Bonne année à tous

Emmanuel BOIS



Réforme du lycée: Xavier Darcos entame une « large concertation » ouverte à la « société civile »

Xavier Darcos a débuté aujourd’hui une « large concertation » sur la réforme du lycée au niveau national et local, indique à l’AEF le ministère de l’Éducation nationale lundi 5 janvier 2009. Le ministre rencontrera demain mardi 6 janvier à 17h30 le recteur Alain de Gaudemar, chargé de piloter la réforme du lycée pour « parler de sa mission et faire un bilan ». Cette concertation prendra « cette semaine et dans les semaines qui viennent » la forme « d’entrevues informelles » avec les représentants du monde éducatif, « représentants syndicaux », « associations de parents d’élèves » ainsi que ceux de la « société civile », « associations familiales », les représentants d’élus, tels que « l’ARF ». Le ministre veut « prendre le temps de la concertation » sur la base des points de convergence », explique le ministère. « Il s’agit de faire un tour d’horizon des améliorations qu’il faut apporter au lycée général et technologique, partager ce constat avec le maximum d’ »acteurs possibles et de récolter des propositions ». Xavier Darcos devrait ensuite rencontrer les organisations lycéennes, mais « la date n’est pas encore calée ».

Le ministre va demander mercredi 7 janvier aux recteurs, aux « inspecteurs académiques » et aux directeurs des services départementaux d’organiser des « consultations au plus près du terrain » auprès de l’ensemble de ces acteurs du monde éducatif et de la société civile. Les représentants lycéens seront consultés dans le cadre notamment des CAVL et des CVL. Le CNVL du vendredi 23 janvier sera « exclusivement consacré à la réforme du lycée ». « Xavier Darcos avait promis des sortes d’États généraux du lycées », précise le ministère.

L’ensemble de ces rencontres donnera lieu à des synthèses régulières publiées sur le site du ministère.

Selon les informations recueillies par l’AEF, le ministère de l’Éducation nationale devrait s’exprimer sur le calendrier de la réforme une fois passés les voeux de Nicolas Sarkozy au monde éducatif, dont la date « n’est pas encore confirmée », selon l’Élysée.

Le Snes-FSU, le Sgen-CFDT et le SE-Unsa, contactés par l’AEF disent ne pas encore « avoir reçu de date ».

Par ailleurs, le groupe des vingt organisations « De l’ambition pour la réforme des lycées » (1) organisera la 15 janvier 2009 une conférence de presse afin de présenter ses propositions à ce sujet (L’AEF n°106345 ).

(1): SE-Unsa, Sgen-CFDT, UNL, Unef, Confédération étudiante; Mouvements pédagogiques: Éducation & Devenir, Crap-Cahiers Pédagogiques, Fespi, GFEN, Icem-Pédagogie Freinet;
Mouvements d’éducation populaire: Cemea, Éclaireurs et Éclaireuses de France, Foeven, Francas, JPA, Ligue de l’enseignement, OCCE, PEP;
Parents d’élèves: FCPE;
Élus: ARF (Commission éducation présidée par Jacques Auxiette).



Fidl: le retrait des suppressions de postes, un préalable aux discussions

PARIS, 5 jan 2009 (AFP) – L’organisation lycéenne Fidl a annoncé lundi dans
un communiqué qu’elle faisait désormais du « retrait des suppressions de
postes » (13.500 dans le budget 2009) « le préalable à l’ouverture de
discussions » avec le ministère de l’Education sur la réforme du lycée.
« Tant que le ministre ne reviendra pas sur les suppressions de postes, les
lycéens se mobiliseront », a déclaré la présidente de la Fidl, Alix Nicolet,
dans ce communiqué, appelant les lycéens à la mobilisation jeudi.
« En effet, il ne peut y avoir de réforme au service de l’éducation dans un
climat de coupes budgétaires permanentes. Les suppressions de postes et les
atteintes répétées au service public d’éducation sont autant d’éléments qui ne
permettent pas d’élaborer une réforme qui puisse pallier les failles du lycée
d’aujourd’hui (orientation, échec scolaire, meilleur encadrement…) », ajoute
la Fidl.
Selon l’organisation, des assemblées générales et des réunions
d’informations ont déjà eu lieu lundi matin dans une dizaine de lycéesà Paris
et une cinquantaine en banlieue parisienne.
La Fidl prévoit d’organiser ses propres Etats généraux des lycéens les 24
et 25 janvier, afin d’élaborer une plate-forme de propositions pour le lycée.
Xavier Darcos a décidé le 15 décembre en accord avec Nicolas Sarkozy de
reporter d’un an la réforme de la seconde, dont la mise en place était prévue
à la rentrée 2009, face à la grogne croissante dans les lycées et compte tenu
du contexte général de crise, de malaise de la jeunesse et de révoltesen
Grèce.

 

Voici le communiqué :

Logo FIDL

 Journée d’action Nationale Jeudi 8 Janvier

Xavier Darcos reporte la réforme du lycée mais les suppressions de postes restent !

IL recule pour mieux nous arnaquer 

Restons mobilisés pour une vraie réforme du lycée et une éducation de qualité !

NON aux SUPPRESSIONS !(plus de 80 000 d’ici 2012)

 

 



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES