L’Appel des appels organise sa deuxième Journée, le 22 mars prochain

L’Appel des appels organise sa deuxième Journée, le 22 mars prochain — date hautement symbolique — à Montreuil, à « La parole errante ».

Vous trouverez ci-après le programme de cette Journée, susceptible encore de quelques ajustements de dernière minute.

La salle de La parole errante, à « La maison de l’arbre », est de 700 places.
Autant dire que nous avons fait en sorte de pouvoir vous y accueillir nombreux, et que nous vous y espérons nombreux — plus nombreux encore que le 31 janvier.
L’accès à la Journée est libre ; nous vous conseillons néanmoins de vous y inscrire, par mail uniquement, au

22mars@appeldesappels.org

L’Appel des appels, qui a recueilli à ce jour plus de 72 000 signatures, vous invite à l’échange des informations, au recueil des témoignages, à la confrontation des idées, à la constitution de comités locaux, au débat et à la rencontre.

Pour qu’à La parole errante, précisément, la parole prenne sa pleine fonction !

A dimanche prochain.

Le comité d’organisation



Assemblée générale nationale des collectifs de parents et de salariés de l’Education nationale, réunie samedi 14 mars à Montpellier

MONTPELLIER, 14 mars 2009 (AFP)

Une assemblée générale nationale des collectifs de parents et de salariés de l’Education nationale, réunie samedi à Montpellier, a appelé à une nouvelle journée d’action le 2 avril, « de la maternelle à l’université », pour s’opposer aux réformes dans l’Education. L’AG a souhaité par ailleurs que le personnel de l’Education nationale participe massivement à la journée d’action du 19 mars, date de la deuxième journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations, a dit à l’AFP une des porte-parole, Véronique Billet. L’AG a appelé aussi à ce que « toutes les opportunités » soient saisies « pour reconduire la grève après le 19 mars » dans l’Education nationale. Environ 100 personnes – parents, professeurs des écoles, de collèges ou de lycées, personnels des écoles – représentant les collectifs d’une trentaine de départements, ont participé à l’AG montpelliéraine, la troisième après celles de Lyon et Paris.

Continuant de refuser notamment la suppression de 13.500 postes en 2009, celle des Rased et des IUFM, le fichage systématique des élèves ou la mise en place de structures privées et payantes pour les enfants de 2 ans, les collectifs proposent que la nouvelle journée d’action soit centrée sur deux thémes: « le refus de la précarisation dans l’Education nationale et la résistance contre les lois Darcos », selon la porte-parole. Enfin, l’AG a condamné « les nombreuses formes de répression » visant des personnes en lutte contre les réformes dans l’Education, notamment « l’intrusion des forces de l’ordre dans les établissements, les retenues sur salaires et les menaces à l’encontre des personnes qui désobéissent ».

Consultez aussi le journal de FR3 Languedoc Roussillon :

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=c34b_1920 (avancer jusqu’à 3’35) où l’équipe d’organisation de l’AG de Montpellier, a été invité à présenter la coordination « Ecole en danger ».



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES