Encore une mobilisation réussie

Logo UNLAprès la réussite de la journée de mobilisation du  29 janvier rassemblantplus de 2,5 millions de personnes. Aujourd’hui se sont plus de 3millions personnes qui sont descendues dans les rues afin de continuer à lutter contre le gouvernement. Se sont plus de 320 000 manifestants à Marseille, plus de 60 000 àRouen, plus de 35 000 à havre ou encore 350 000 à Paris qui ont une nouvelle fois manifesté leur mécontentement face aux politiques « anti-crise »  qui ne répondent pas concrètement aux problèmes de la population et plus particulièrement de la jeunesse.

Les politiques de restrictions budgétaires ne peuvent ainsi perpétuer en pleine période de crise. Elles doivent dorénavant évoluer afin de répondreaux attentes et aux besoins de l’ensemble de la société. Ainsi les réductions des moyens doivent cesser dans l’éducation nationale. Le taux d’encadrement ne cesse de diminuer, les classes sont de plus en plus surchargées, des BEP sont supprimés et aucune réponse n’est apportée à ces véritables problèmes favorisant l’échec scolaire.Alors que la concertation lycéenne sur la réforme du lycée commence, la précédente réforme du  lycée entre en application dans une centaine de lycées. La logique comptable sur laquelle toutes les réformes du gouvernement se basent depuis deux ans ne peut que nous laisser perplexe quant à la future réforme.

L’Union Nationale Lycéenne, première organisation syndicale lycéenne, demande que la réflexion, qui doit être portée en commun avec les autres organisations sur le projet pédagogique à donner au futur lycée, commence dès maintenant. De plus, afin de palier aux problèmes financiers des nombreuses familles en cette période de crise, l’UNL demande à ce que le montant des bourses soit élevé et que les seuils d’attribution soient revus à la hausse.

Le gouvernement doit désormais apporter des réponses concrètes aux attenteset besoins de la société et notamment de la jeunesse. L’Union NationaleLycéenne, première organisation lycéenne de France, appelle dès à présenttous les lycéens à faire des assemblées générales et des actions  dans leurlycée.

Si aucune réponse n’est apportée, *l’UNL promet de continuer lamobilisation.

*Lucie Bousser*

*Présidente de l’Union Nationale Lycéenne*



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES