Fièvre sécuritaire : l’aveu des conséquences catastrophiques des politiques gouvernementales

Logo UNLNicolas Sarkozy a aujourd’hui tranché : les mesures sécuritaires proposées par Xavier Darcos, ministre de l’Éducation Nationale, ont été acceptées par le Président de la République. En effet, N.Sarkozy et X.Darcos ont proposé l’élargissement des pouvoirs des proviseurs ainsi que la formation d’équipes mobiles d’agents

Investir massivement dans l’éducation !

Ces propositions ne répondent pas aux problèmes réels : le renforcement des moyens financiers et humains est pourtant une urgence. On ne peut pas remplacer les milliers de postes d’enseignants et de surveillants supprimés par des équipes mobiles d’agents !

Les équipes pédagogiques doivent pouvoir mettre en place un dialogue serein avec les élèves et ce sur le long terme, à la condition que celles-ci soient renforcées en terme de moyens. Il faudrait davantage poursuivre la réponse qui avait été apportée dans le passé avec le modèle des ZEP.

Nicolas Sarkozy provoque la jeunesse pour masquer ses échecs

Encore une fois le gouvernement ne pose pas les vrais débats. La réforme du système éducatif dans son ensemble doit permettre la création d’un dialogue au sein des lycées et permettre à tous les élèves de réussir pleinement leur scolarité. Le Président de la République continue de stigmatiser une jeunesse déjà agitée par ses politiques.

Cette manœuvre n’est destinée qu’à cacher les conséquences d’une politique éducative désastreuse qui refuse un avenir aux jeunes. Les banlieues, une nouvelle fois attaquées par ce dernier, ne sont qu’un prétexte pour cacher un malaise social rampant chez les jeunes, auquel le gouvernement n’apporte aucune réponse.

Le Président de la République ferait mieux de se préoccuper de la violence sociale quotidienne qui s’amplifie avec l’accroissement des inégalités, plutôt que de prendre le risque de l’embrasement chez les jeunes en  remplaçant le Bac par la BAC !

Lucie Bousser
Présidente de l’Union Nationale Lycéenne



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES