Les Jeunes populaires UMP remettent un Livre blanc sur le lycée à Xavier Darcos

« Nous défendons l’idée d’un lycée qui prépare à la vie d’adulte, c’est-à-dire aux études supérieures, à la vie professionnelle et à la vie de citoyen. Notre conception est aussi celle d’une institution donnant des vrais repères culturels, moraux et professionnels solides à ses lycéens », indiquent Benjamin Lancar, président des Jeunes populaires UMP, et Maxime Sbaihi, responsable national du pôle études. Les jeunes UMP remettent, lundi 8 juin 2009, à Xavier Darcos un Livre blanc sur le lycée.

« Rééquilibrer et adapter les filières aux exigences post-bac », « introduire plus de méritocratie au lycée », « revoir les modalités de passage entre le lycée et l’université », « aider davantage les élèves avec des difficultés », « informer davantage et mieux parents et élèves » et « améliorer le suivi des élèves » sont les principaux objectifs poursuivis par ce Livre blanc.

Pour y répondre, les jeunes UMP préconisent un certain nombre de mesures :
- « Créer un tronc commun pour les séries L et ES pour créer une vraie alternative à la
filière S,
- Rapprocher les cours des filières professionnelles de ce qui est enseigné en BTS et en IUT,
- Rendre obligatoire les cours d’économie en seconde pour tous les élèves,
- Supprimer l’ECJS actuelle et instaurer un véritable cours d’enseignement civique en terminale,
- Instaurer un cours philosophique de « compréhension des religions » en première,
- Mettre en place des ateliers de langue courante notamment avec des étudiants d’Erasmus,
- Récompenser les élèves les plus méritants par des échanges d’un an avec les lycées français de l’étranger en Europe,
- Donner une deuxième chance aux redoublants avec un examen de rattrapage mi-août,
- Supprimer les ZEP et faire un ciblage plus précis pour un meilleur redéploiement des priorités et des moyens,
- Demander aux élèves d’avoir fait au moins deux stages de courte durée avant la première et créer un réseau des anciens capable de les aider dans cette recherche,
- Instaurer, à la place des heures de vie, des interventions régulières d’actifs pour une présentation de leur métier auprès des élèves,
- Faire publier par chaque lycée des statistiques sur le devenir de ses bacheliers,
- Créer des délégations de lycéens professionnels chargés d’aller promouvoir leurs filières auprès des élèves afin de les revaloriser,
- Organiser l’année scolaire en semestres avec deux conseils de classe et deux conseils des professeurs ».

Contact : Jeunes populaires UMP, Martin Aurenche, 01 40 76 61 92



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES