Lettre ouverte à M. le Ministre de l’Education nationale

André  GENOT
DDEN  Secteur  de  VAUVERT
5    rue  Louis  BRAILLE
30600  VAUVERT

Mesdames  les  Directrices.
Mesdames  et  messieurs  les  enseignants   du  groupe  scolaire  de  VESTRIC  et  CANDIAC   et  de  l’école  maternelle  POMPIDOU  de  VAUVERT.

Affecté  à  votre  groupe  scolaire  comme  DDEN,  j’ai  vécu  avec  vous  les  difficultés  que vous  rencontriez  pour  le  maintien  des  EVS  et  des  AVS.

Je  viens  d’apprendre  par  la  presse  que  30000  emplois  précaires  de  l’éducation  nationale   dont  le  contrat  arrivait  à  terme,  allaient  être  supprimés.

Cela  concerne  les  Emplois  de  Vie  Scolaire  et  les  Auxiliaires  de  Vie  Scolaire.

Ces  emplois  à  temps  partiel  avaient  été  recrutés  il  y  a  trois  ans  dans  le  cadre  du  plan  de  cohésion sociale.

J’ai  constaté  que  leur  mission  était  vite  apparue  importante  pour  assister  les  directions  d’école  dans  les  tâches  administratives  et  pour  épauler  les  élèves  handicapés.  Partie  intégrante  des  équipes  pédagogiques,  elle  était  devenue  indispensable  à  leur  bon  fonctionnement.

Après  les  coupes  sombres  dans  les  RAZED,  c’est  à  nouveau  une  très  mauvaise  nouvelle  pour  l’école  publique  si  elle  devait  se  confirmer.

Passant  outre  le  devoir  de  réserve  liée  à  ma  fonction,  je  m ‘associe  à  toutes  les  actions  qui  réclament  au  nouveau  ministre  de  l’éducation  nationale,  Luc  CHATEL,  la  prolongation  des  contrats  et  le  respect  des  engagements  de  l ’ Etat.

Je  ferai  en  sorte  de  relayer  cette  information  pour  que  la  protestation  s’amplifie  auprès  de  l’Inspection  de  l’Education  Nationale.

Veuillez  agréer  Mesdames  Messieurs,  l’expression  de  mes  sentiments  respectueux  et  dévoués.

André  GENOT

VAUVERT  le  30  juin 2009



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES