Les lycéens de l’UNL sont à l’offensive en cette rentrée

Logo UNLL’Union Nationale Lycéenne, premier syndicat lycéen, lance aujourd’hui sa campagne de rentrée. Celle-ci vise à ne pas déconnecter les enjeux de la réforme du lycée du malaise grandissant dans la jeunesse.

En cette rentrée 2009, la hausse du chômage et de la précarité qui touche les jeunes de plein fouet, le désengagement de l’état vis-à-vis des services publics et l’accroissement des inégalités mettent en évidence une véritable crise politique qui vient s’ajouter à la crise économique et sociale.

Dans l’Education Nationale, le processus de réforme du lycée débute dans un contexte qui ne lui est pas favorable. Les suppressions de postes continuent (16 000 à la rentrée 2010) et le calendrier fixé pour la réforme est trop court.

L’UNL demande au Ministre de l’Education Nationale l’arrêt des suppressions de postes et la mise en place d’un plan pluriannuel de recrutement, ainsi que le rallongement du calendrier de réforme à 2011, accompagné de l’ouverture de 4 chantiers pour le lycée sur :

l’accès et la réussite d’un plus grand nombre de jeunes au Lycée et l’orientation scolaire.
Des contenus et des pratiques pour une nouvelle vague de démocratisation du lycée.
Un lycée qui ne soit pas seulement un lieu d’étude mais qui soit aussi un véritable un lieu de vie, d’apprentissage de la citoyenneté et d’intégration.
Une réforme qui permette à un maximum de jeunes d’accéder à l’enseignement supérieur et d’y réussir.
C’est pourquoi, dans le cadre de sa campagne intitulée « Pour mon avenir, je n’ai pas d’actions, j’ai mon éducation ! » et composée pour l’instant d’une pétition, d’un tract et d’une vidéo, l’UNL demande :

La mise en place d’un véritable Service Public d’Orientation ainsi que la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans pour favoriser la réussite de tous et une meilleure insertion des jeunes dans la vie professionnelle,
la création d’un ambitieux Système d’Aide Scolaire pour permettre aux élèves en difficulté d’avoir le même droit à la réussite que les autres lycéens,
La mise en place du droit de vote à 16 ans nous permettant de participer aux prises de décisions politiques et de nous faire entendre par une société qui n’a pas l’air de vouloir de nous

La politique dogmatique et irresponsable menée par le gouvernement dans l’éducation nationale ne peut plus durer : il faut un changement de cap !

http://www.dailymotion.com/unl

http://dl.free.fr/rbcTe7Uwh

http://dl.free.fr/v5JupuVP6

Cordialement


Antoine Evennou
Secrétaire Général de l’Union Nationale Lycéenne
13 Boulevard Rochechouart – 75009 Paris
Tèl : 06 08 91 72 54 – Mail : sg@unl-fr.org



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES