Votation citoyenne sur la poste : il reste 2 jours !

Logo UNLDepuis le 27 septembre une votation citoyenne a débuté afin de demander à chaque citoyen son avis sur la privatisation de la poste.  

 

Cette privatisation va remettre en cause l’accès à un service de proximité qui sert l’intérêt général. La diminution des moyens déjà engagée a eu pour conséquence la fermeture de plusieurs centaines de bureaux de poste, particulièrement dans les zones rurales ou les quartiers populaires, ce qui remet en cause l’égalité d’accès au service public. C’est donc la qualité et l’égalité d’accès de tous au service public postal qui est en jeu.

 

 

·      Une politique de casse des Services Publics

.

Cette volonté s’inscrit dans une politique globale de casse des Services Publics. En effet, depuis l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy l’ensemble des services publics ont été mis à mal. La logique comptable appliquée à la gestion des services publics les vides de tous leurs moyens : suppressions de postes, diminution des budgets… Les jeunes sont d’autant plus préoccupés par l’avenir des services publics qu’ils seront leur seul patrimoine.

La période de crise économique et sociale doit nous pousser à maintenir et protéger nos services publics. En effet, elle devrait nous pousser à investir dans les véritables boucliers face à la crise, mais le gouvernement fait chemin inverse !

 

·      Investir dans les services publics pour l’avenir

Il est maintenant nécessaire de changer réellement la politique de cap. Il faut ouvrir les yeux et regarder la réalité en face ! Les besoins d’une société qui subit une crise sans précédent se font de plus en plus forts. Il faut investir massivement dans l’ensemble des services publics. La votation citoyenne est donc le moment pour chacun d’entre nous de pouvoir s’exprimer sur l’avenir de la poste.

C’est pourquoi l’Union Nationale Lycéenne, premier syndicat lycéen, appelle l’ensemble des lycéens à se rendre au point de vote le plus proche (Mairies, Universités, Postes…) afin de donner leur avis et de rejoindre les cortèges syndicaux le 7 octobre pour continuer à lutter face une politique dogmatique et irresponsable.

 

 

Lucie Bousser
Présidente de l’Union Nationale Lycéenne



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES