L’UNL sera dans la rue le 30 janvier !

Logo UNLLes lycéens sont appelés à descendre dans la rue à paris le 30 janvier afin de lutter contre la politique éducative du gouvernement.

Des réformes qui sont loin de répondre à toutes les attentes !

En effet, la réforme du lycée annoncée en décembre dernier est loin de répondre à toutes les attentes éducatives et sociales, notamment sur l’orientation où elle interroge sur sa capacité à mieux orienter quand on supprime des conseillers d’orientation et qu’on attribue leurs missions à des personnels non formés pour cette tâche.

De plus, l’annonce des programmes ne peut que susciter de vives contestations et particulièrement celui de SES. Effectivement, ce programme met en évidence l’idéologie libérale au détriment de toutes les autres et supprime ni plus ni moins l’étude du «chômage » en seconde !

Ajouté à cela, la réforme de la formation des enseignants aura pour conséquence d’envoyer dans les classes de jeunes sortis de l’université sans aucune formation pédagogique mettant en péril la réussite scolaire de plusieurs générations de lycéens. Cette réforme scandaleuse n’aura pour but que la suppression de 18 000 postes à la rentrée prochaine !

Des réformes appliquées dans un contexte de casse du Service Public d’Éducation.

Le désengagement de l’État vis-à-vis des Services Public met en danger l’École de la République. En effet, le manque de moyens budgétaires et humains alloués à l’Éducation Nationale met en évidence des situations locales désastreuses avec des classes de plus en plus surchargées et des conditions de travail de plus en plus difficiles pour les élèves et les enseignants.

De plus, la suppression de la carte scolaire accentue le phénomène de « ghettoïsation » des établissements.  La mixité sociale et la mixité scolaire ne semblent pas être des priorités du gouvernement. Bien au contraire, ce dernier semble chercher à casser la cohésion de notre modèle de société en s’attaquant directement à sa source : l’Égalité !

Le gouvernement doit mettre un coup d’arrêt à sa politique dogmatique et irresponsable.

Ainsi l’UNL demande :

·       La mise en place d’un plan de recrutement de personnelles dans l’Éducation Nationale

·       La restructuration de la carte scolaire avec l’ensemble de la communauté éducative

·       La mise à plat de la réforme de la formation des enseignants, afin de relancer des discussions sur des bases saines.

·       La mise à plat de l’ensemble des programmes scolaires du lycée et la discussion de ceux-ci avec l’ensemble de la communauté éducative.

L’UNL profitera da cette journée de mobilisation pour rappeler au Gouvernement que l’Éducation n’est pas une marchandise. S’il n’entend pas les revendications de la communauté éducative et devra porter la responsabilité des échecs de sa politique délibérément aveugle!

 

Antoine Evennou
Président de l’Union Nationale Lycéenne



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES