L’UNL 45 dénonce l’expulsion scandaleuse de Najlae Lhimer

Paris, 26 février
2010

 

L’UNL 45 dénonce l’expulsion
scandaleuse de Najlae Lhimer

 

Le 20 février, la préfecture du Loiret a expulsée Najlae,
lycéenne marocaine de 19 ans vivant en France depuis 5 ans. Victime de
violences de la part de son frère elle venait au commissariat pour porter
plainte.

 

La politique de la honte !

 

Alors que la lycéenne de 19 ans avait quitté le Maroc pour
fuir un mariage forcé, la voila de nouveau au Maroc sans protection. Najlae été
allait porter plainte contre son frère, avec des enseignants du lycée Dolto
d’Oliver, pour les violences qu’il avait commises contre elle, mais au lieu
d’être protégé par la police comme cela devrait être le cas, elle s’est
retrouvé en garde à vue et expulsée en moins de trois jours.

 

A une semaine de la journée mondiale des droits de la
femme
, le
gouvernement fait le choix d’expulser cette jeune marocaine au lieu de lui
donner refuge et de la protéger face à un mariage forcé et aux violences
quotidiennes de son frère. Chaque femme et homme a le droit à la protection
dans une démocratie
,
mais le gouvernement ne semble pas en tenir compte !

 

Un cas particulier, une politique générale.

 

Le gouvernement, depuis son arrivée au pouvoir en 2007,
continue de mener une politique infâme
. Les quotas imposés par le Ministère de
l’immigration et de l’identité nationale, permettent l’expulsion des
milliers de lycéens et d’étudiants chaque année alors qu’ils étudient en France
depuis des années pour beaucoup
d’entre eux.

 

Faut-il encore rappeler à M. Sarkozy et M. Besson que l’éducation
reste un droit qu’ils le veuillent ou non
 ? Chaque lycéen doit avoir la possibilité
d’étudier sans avoir la peur au ventre chaque matin en allant dans leur
établissement. Ils doivent avoir la possibilité de réussir leurs études et de
vivre décemment

en France.

 

L’UNL45 appelle ainsi le gouvernement à prendre acte de
ses erreurs et permettre à Najlae de revenir finir ses études en France.

Enfin, l’UNL appelle le gouvernement et
particulièrement Éric Besson à respecter la République et le droit à
l’éducation pour tous en régularisant tous les lycéens sans papiers !

 

Naïm Sakhi

Responsable fédéral de l’UNL45

 

et

 

Antoine Evennou
Président de l’Union Nationale Lycéenne

 

 

 

Contact presse : Naïm
Sakhi : 06 85 98 65 29
/ Antoine Evennou : 06 08 91 72 54



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES