Lettre ouverte aux candidat(e)s aux élections Régionales 2010

Logo UNL

 
   


Paris, le 25 Février 2010

Lettre ouverte aux candidat(e)s aux élections Régionales 2010

Madame, Monsieur,

Candidat(e) aux élections régionales,

A l’heure où une crise économique et sociale sans précédent frappe notre pays, les jeunes sont manifestement les premières victimes. La forte hausse du chômage et de la précarité chez les 15-24 ans sont autant de freins à leur émancipation intellectuelle et matérielle.

Dans un tel contexte, aggravé par les politiques gouvernementales de casse des Services Publics dans tous les secteurs : école, culture, transports, santé, poste… Il nous apparait essentiel de trouver les moyens suffisants afin d’apporter des réponses concrètes aux attentes et besoins des lycéens d’une part, et de l’ensemble de la jeunesse d’autre part.

Nous réaffirmons que le lycéen a des besoins (matériels, entre autres) spécifiques à sa condition et à son âge : trousseau professionnel, fournitures scolaires (manuels, clé USB, ordi, stylos, cahiers, etc.), transports, accès aux lieux et objets de culture, mobilité didactique, alimentation, santé…

Au vue de la décentralisation des pouvoirs, les régions se sont vues attribué de nouvelles compétences. C’est ainsi, qu’il nous apparait pertinent de permettre, grâce à ces dernières, l’épanouissement de chacun, notamment en obtenant des tarifs préférentiels sur certains besoins, voire leur gratuité.

Nous portons une conception de Services Publics gratuits, efficaces, solidaires, laïques ; d’une jeunesse autonome tant sur le plan intellectuel que financier, d’une école plus juste, plus ouverte, plus vivante et plus démocratique. De cette conception, nous considérons qu’il faut donner tous les outils aux jeunes pour favoriser leur émancipation.

Sur le plan éducatif, en réformant profondément l’ensemble du système d’éducation, mais aussi sur le plan social en permettant à tous les jeunes d’accéder aux soins vitaux, aux transports scolaires de manières gratuite, et plus facilement aux ressources culturelles.

Cette émancipation passe nécessairement aussi par une amélioration de leur condition d’étude et de vie en leur permettant d’accéder plus facilement aux MJC et aux MDL, de vivre correctement dans les internats, de manger correctement dans les cantines scolaires, en leur offrant les fournitures scolaires qui peuvent être un frein à leur réussite scolaire etc. Il est, de fait, aussi nécessaire de favoriser les voyages internationaux des jeunes pour les ouvrir sur le monde et donner le droit à tous les jeunes de pouvoir partir en vacances.

C’est pour permettre l’émancipation de tous les jeunes que l’Union Nationale Lycéenne, premier syndicat lycéen de France, vous propose d’inclure dans votre programme électoral les propositions suivantes :

Supprimer les barrières géographiques : Des transports de qualité !

Les jeunes sont des utilisateurs réguliers des transports en commun pour accéder à leurs établissements ou lieux de loisirs et de culture. C’est pourquoi l’UNL demande la gratuité des transports en commun pour tous les lycéens, ainsi que des tarifs préférentiels et de nouveaux services pour favoriser la mobilité des jeunes.

 

Un accès à la Santé facilité

Pour permettre à tout les lycéens d’accéder facilement à la Santé et privilégier ainsi leur bien être, l’UNL propose la présence d’une infirmière formée ainsi que d’un psychologue, à plein temps, dans tous les établissements. Leur rôle étant d’être à l’écoute de tous les jeunes et de répondre aux difficultés auxquelles ils doivent faire face. En parallèle il est nécessaire de lancer, dans chaque région, des campagnes de prévention sur les risques liés à la jeunesse (conduites à risque, alcool, tabac, drogue, sida…).

Enfin, les coûts de certains frais médicaux étant lourds, nous proposons que ceux ci (visites chez le médecin, chez le gynécologue, chez le psychologue, moyens de contraception…) soient pris en charge par la région à travers des chèques Santé.

 

Permettre l’émancipation de tous  par un accès facilité à la culture, au sport et aux loisirs

Pour assurer l’émancipation intellectuelle de tous, l’UNL demande un accès facilité à la culture par la gratuité des musées, expositions et bibliothèques pour tous les jeunes. De plus, car les lycéens sont souvent dépendant financièrement et ont des conditions différentes, nous demandons la mise en place d’une Carte Lycéenne de réduction pour les livres, CD, DVD, théâtre, opéra, cinéma. Aussi, les moyens des Centre de Documentation et d’Information (CDI) doivent augmenter pour permettre à chaque lycéens de mieux y travailler et s’informer notamment en garantissant à tous un accès gratuit à la presse quotidienne. Enfin, car les licences sportives sont souvent chères, nous demandons des aides aux associations sportives pour qu’elles appliquent des tarifs réduits pour les jeunes, qui pourront ainsi découvrir et s’épanouir dans le sport de leur choix.

 

Développer les internats et les lieux de rencontres entre jeunes

Le lycée est un espace dans lequel les lycéens passent une grande partie de leur temps, si ce n’est la majorité. Il doit donc être un cadre de vie agréable qui nécessite aujourd’hui par exemple : un ré aménagement des foyers, des internats, une restauration des bâtiments… Une ambiance qui doit être présente dans l’ensemble de la zone : espaces verts, cadre de « détente »… Bien entendu, les élèves (via la CVL) doivent être intégrés à ce processus.

De plus, pour favoriser les rencontres et l’émancipation de tous, nous demandons à ce que les régions encouragent financièrement la création d’espaces de rencontre, d’échange, d’activités communes : les Maisons Des Lycéens dans les lycées ou même les MJC dans les villes.

Enfin, pour que tous les lycéens habitant loin de leur établissement puissent bénéficier d’une place en Internat, nous demandons une limite de prix maximum correcte et des tarifs dégressifs en fonction des revenus des parents.

 

Garantir un repas de bonne qualité pour tous les élèves

Le système de restauration scolaire fait partie intégrante de l’école. Il nous apparaît légitime, pour la santé, le bien être de tous mais surtout pour garantir l’accès égal à l’éducation, que les régions assurent le financement dans tous les établissements, d’un service de restauration équilibré, dont le prix serait harmonisé : prix maximum raisonnable et des tarifs dégressif selon les revenus des parents.

 

Les fournitures scolaires : supprimer les barrières d’accès à une éducation de qualité

Les fournitures scolaires sont des outils nécessaires à tous les lycéens mais qui supposent un coût important pour les familles à chaque rentrée scolaire voir même au cours de l’année. Nous rappelons tout d’abord l’importance d’offrir à tous les lycéens des manuels scolaires gratuits, et nous demandons de surcroit, la prise en charge des trousseaux professionnels.

 

L’essentiel informatique pour tous les lycéens

L’informatique et l’outil Internet, sont devenus des outils souvent incontournables pour les lycéens dans leurs recherches documentaires ou autres. Ils constituent également un support de découverte et d’échange avec le monde extrêmement large, diversifié, et qui sont source de formation. C’est pourquoi nous demandons que chaque  lycéen puisse bénéficier d’un ordinateur de qualité et performant pour leur permettre de se former à l’utilisation des outils technologiques qu’ils devront utiliser tout au long de leur vie. Ces ordinateurs devront être notamment équipés de logiciels particulièrement pour les lycéens en voie professionnelle et technologique (SI).

 

Un voyage à l’étranger (a minima) pour tous les lycéens au cours de leur scolarité

Nous avons la volonté de voir le lycée s’ouvrir au monde extérieur. C’est pourquoi les voyages ou échanges scolaires avec d’autres pays nous apparaissent comme des expériences enrichissantes pour les lycéens qui découvrent de nouvelles cultures, perfectionnent leur apprentissage de la langue… C’est pourquoi nous désirons que les régions financent les voyages et échanges avec l’étranger pour tous les lycéens (sans exception), notamment avec la création de partenariats efficaces avec différents partenaires dans le monde (universités, instituts de recherche, ONG, association d’éducation populaire internationale…) afin que chacun ait l’occasion au moins une fois de découvrir un autre pays.

 

Un droit aux vacances scolaires pour tous !

« Dans une société où le départ en vacances constitue le modèle social pour une majorité d’enfants et d’adolescents, ne pas partir en vacances représente une inégalité et une injustice sociale majeure. » 

 

Le droit aux vacances n’est malheureusement pas effectif pour tous les lycéens à cause du manque de moyens des familles. Pourtant les vacances sont nécessaires au bien être et la l’émancipation de chacun. Aussi, pour que tous les lycéens puissent bénéficier de cette ouverture, nous demandons le développement des échanges entre les régions et des organisations d’activités culturelles, sportives, d’éducation populaire… afin d’organiser ces départs en vacances.

 

Les lycéens attendent de véritables engagements pour répondre à leurs attentes et à leurs besoins. Faire le choix d’investir dans la jeunesse et dans l’École, c’est faire un véritable choix de société. En espérant que vous porterez dans votre projet un choix de société important afin de mettre tous les moyens dans l’avenir de notre pays.


 



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES