Communiqué FCPE école primaire d’Uzès

Base élève…

Dans le cadre du fichage généralisé de la France et des Français, voici la suite de l’étape fichage des enfants.

Nous  ne plaisantons pas, nous sommes en plein délire paranoïaque  du gouvernement.

Le tour est venu au groupe scolaire J Macé.

Si vous avez des enfants scolarisés dans cet établissement, lisez ce qui suit et agissez!!!Il

Le directeur est sensé remettre

TOUS les dossiers d’inscription des enfants que les parents ont remplis en début d’année afin de TOUS les ficher dans la « base-élève ».

(Les parents n’étant même pas prévenus ni par l’Académie ni par le gouvernement, ce qui est contraire à la loi informatique et liberté).

Nous devons donc lui adresser une lettre AU PLUS TARD JEUDI, afin de stipuler notre refus de fichage de nos enfants.

De cette façon il ira à cette formation sans les dossiers d’inscription des enfants de l’école, en affirmant une résistance forte au sein de l’école, et nos lettres sous le bras.

Une deuxième lettre partira vers l’Inspection Académique (pour celle-ci nous avons un peu plus de temps, nous les enverrons toutes ensemble me semble-t-il, avec un maximum de lettres si possible).

Nous avons  préparé ces deux lettres via les sites des collectifs de résistance à Base-élèves; si elles vous conviennent, imprimez-les RAPIDEMENT (en changeant vos nom et adresses bien sûr!!) et faites-les parvenir au plus tard jeudi au directeur.

FAITES CIRCULER AU MAXIMUM AUTOUR DE VOUS!

Il faudrait vraiment qu’au moins tous les parents FCPE de l’école aient donné cette lettre au directeur, et même au-delà bien sûr, mais à minima au moins nous…!!!

Au fait les autres associations  PEEP et l’Appdesu, ou se situent elles?

Ci joint les deux lettres à imprimer et à remplir:

Lettre directeur Jean Macé: Lettre directeur école J Macé.doc

Lettre inspecteur académie: Lettre inspecteur académie..doc

Nous ne disons pas merci pour nos enfants, il s’agit ni plus ni moins que de leur garantir une vie d’être humains libres!

Ne subissons plus les délires paranoïaques de ces gens! Réveillez vous!



Un bref compte-rendu de la journée de mobilisation au lycée Prévert.

Ce matin, petit-déjeuner militant à 8h avec quelques collègues de JBD et la journaliste de France 3 qui était dans nos murs pour la présentation de son film « océan de plastique » dans le cadre de la journée de la Presse. Nous sommes une petite vingtaine à participer aux débats. La grève a semble-t-il été assez suivie au lycée : à 8h on comptait une dizaine de collègues au travail pour 33 attendus.

Les débats s’engagent autour de plusieurs thèmes :
- Etat de la mobilisation au lycée, dans le Gard et en France,
- quelles convergences avec d’autres secteurs de la fonction publique et du privée ? la logique générale des réformes en cours (éducation, retraites, santé, poste…) basée sur des réductions budgétaires et d’emploi sans précédent,
- quels modes d’action dans les jours qui viennent pour faire capoter cette réforme du lycée, de la formation des enseignants, des retraites…
- Comment rendre le mouvement lisible ?

Les débats fructueux, d’un bon niveau selon les collègues de JBD présents, ont au moins le mérite de se tenir, ce qui n’est pas le cas, loin sans faut dans beaucoup d’établissements.

Très vite 10h arrive, certains ont prévu de se rendre à la manif d’Alès, d’autres éprouvent le besoin de rédiger un compte rendu et un bilan des actions à entreprendre. Nous convenons de tous nous retrouver au lycée à 13h. je laisse le soin à ceux qui étaient à la manif d’Alès d’en faire le compte-rendu.

Le petit groupe resté au lycée se met à la rédaction d’une série de propositions d’action qui pourraient être soumises à l’approbation (ou non) des collègues et qui reprennent les nombreuses pistes évoquées durant la matinée. Nous le rédigeons aussi dans l’esprit de faire des propositions à l’AG « sauvage » qui doit se tenir en fin de journée après la manif de Nîmes. Je laisse à William qui a porté notre parole à cette AG le soin de raconter les espoirs et les frustrations nés de cette dernière.

Vous trouverez ci-joint la liste de ces propositions.

Il nous apparait d’ores et déjà nécessaire d’en discuter, par exemple lors d’une heure syndicale que l’on pourrait demander pour la semaine prochaine., voire d’une autre journée, ou soirée, ou samedi, ou dimanche de mobilisation. Sans trahir ce que William va vous dire, il apparaît ce soir urgent de passer à l’étape suivante : après le yaka faucon, l’action, sans forcément attendre une consigne syndicale claire. Encore faut-il y consacrer du temps et de l’énergie et donc que nous soyons motivés pour agir.

Le contexte politique s’y prête vraisemblablement après les élections régionales et une réforme des retraites à venir qui risque de mettre beaucoup de monde dans la rue, sachant que pour une fois l’attaque portera sur tous les régimes (public et privé) contrairement à ce qui avait été fait par le passé (privé en 1993 avec Balladur et Public en 2003 avec Fillon) Dans ce contexte, la difficulté sera de rester audible afin que les problèmes dans l’En ne se dissolvent pas dans la contestation de la réforme des retraites.

Bonne soirée à tous

Olivier Bourda

 

Propositions d’actions des grévistes

du lycée Jacques Prévert – AG du 23 mars

 

 

Ces propositions ne sont:

                       ni une fin une soi. Il ne s’agit pas de rester entre nous mais de construire une mobilisation massive dans l’éducation (pour ce qui nous concerne) et au delà;

                      ni exclusives les unes des autres.

 

Nous demandons aux syndicats un positionnement clair sur les points suivants

                       retrait des réformes en cours dans l’éducation:

                                                          cette réforme du lycée

                    formation des enseignants

                    épreuve du bac pro et bac pro 3 ans

                       arrêt de la suppression des postes, rétablissement des postes supprimés et création de postes statutaires nécessaires

                      organiser une réunion de tous les établissements scolaires du gard et une coordination des établissements en lutte intégrant les représentants syndicaux (avec liste internet, etc.)

                      proposé la perspective claire de construction d’un mouvement d’ensemble. Ainsi les syndicats devraient proposer vite 3 jours de grève à la suite (ou 4…) plutôt que des journées espacées du type une journée tous les mois

                      poser un préavis de grève d’une semaine pendant le déroulement du bac

                      boycott des conseils pédagogiques

 

Pour autant sans attendre les positionnements syndicaux nous mettons en discussion les propositions suivantes lors d’une réunion entre établissement (après cette manifestation par exemple).

Une réunion entre établissement pourrait décider d’une date pour une action identique dans tous les établissements en fin de semaine ou en début de semaine prochaine.

Ces actions doivent permettre d’impliquer les parents et les élèves, et d’inviter la presse, etc.

                       Conférence de presse

                      Nuit au lycée: camping dehors. Soirée qui peut commencer en fin d’aprèm, suivie par un repas collectif, un concert d’élèves, etc.

                      Intervention des profs n’ayant pas cours dans les cours d’autres collègues à leur invitation

                      Flash mob: freeze au lycée, ou devant la mairie d’Alès

                      Panneau/frise d’expression libre sur la réforme en salle des profs

                      Texte/tract/brochure à destination des parents (A3): reforme seconde/première – remplacements – formation et logique générale de la réforme

                      Forum au lycée de tous les établissements: premier état des lieux sur la mise en place des différents dispositifs, ateliers sur différents points ?

                      Participer a des « brigades » pour mobiliser les collègues des autres lycées

                      Pique-nique lors du festival Itinérances

 

Les grévistes de Jacques Prévert, St-Christol les Alès, mardi 23 mars 2010


 



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES