Le collège de Lédignan ne dépasse plus les bornes

Midi libre Alès : Édition du samedi 3 juillet 2010

677_N101JEU.jpg

Malgré un jugement défavorable du tribunal administratif de Nîmes, le 12 mai dernier, statuant à la demande de l’association des parents d’élèves, un système d’identification biométrique, installé au réfectoire du collège de Lédignan, il y a plus de deux ans, est toujours en place.
Cela vaut au principal de l’établissement une remontrance écrite de la part de Damien Alary, président du Conseil général du Gard : « Je vous demande de bien vouloir vous conformer à la décision du tribunal administratif en enlevant cette borne ». Le patron du département, compétent dans le domaine des collèges, tenant à lui rappeler que « l’assemblée départementale s’est prononcée, en décembre 2009, contre l’utilisation dans les collèges du département de lecteurs de biométrie par reconnaissance du contour de la main, et, plus largement, contre l’utilisation même de la biométrie qui n’est pas avérée ».
Suite à ce courrier, jeudi 1er juillet, lors du dernier conseil d’administration du collège de l’année scolaire, le principal a annoncé en fin de séance qu’il s’exécuterait.



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES