FCPE de l’Uzège flash info n°2

n° 02.10.11
du 02/09/10

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Informations de prérentrée

Informations portées à la connaissance du Conseil Local du 01 septembre.

Collège JL Trintignant :

·          1 Assistant d’Éducation (surveillant) n’a pas encore été nommé.
·          1 Professeur Stagiaire en EPS a été nommé. Un Professeur Titulaire Remplaçant a été nommé pour intervenir sur ses classes jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Collège Lou Redounet :

·          Les emplois du temps semblent avoir été construits sans tenir compte des installations sportives allouées au collège. Sans évolution de la situation, les élèves d’un même niveau n’auraient pas les mêmes contenus d’apprentissage et seraient donc évalués différemment.
·          Les cours hors EPS se terminent à 16h30. La permanence de 16h30 à 17h30 serait supprimée. Cela pose la question des élèves n’ayant qu’un car à 17h30. Intervention prévue auprès de M. le Principal.
·          2 Professeurs Stagiaires (Lettres ; Arts Plastiques) ont été nommés. Un Professeur Titulaire Remplaçant a été nommé pour intervenir sur les classes en Lettres, jusqu’aux vacances de la Toussaint ; aucune information concernant l’autre stagiaire.
·          Une classe de Sixième expérimentale a été créée. L’évaluation des élèves ne sera pas notée mais se fera par compétence. Cela pose la question de l’accord des parents.

LMA Guynemer :

·          2 Assistants d’Éducation (surveillants) n’ont pas encore été nommés.

Lycée Gide :

·          1 Professeur d’EPS sur un bloc de 6h n’a pas encore été nommé.
·          4 Professeurs Stagiaires (Lettres ; 2 Histoire-Géographie ; Espagnol) ont été nommés. Aucune information concernant le remplacement de ces stagiaires.
·          La situation de certaines classes demeure préoccupante pour des raisons de sécurité et de qualité d’enseignement (effectif très chargé des 1ères S ; distorsion des effectifs en 1ère L (17/32) par exemple). Le Conseil Local a décidé d’intervenir rapidement auprès des instances concernées.

Professeurs Stagiaires

Propos de M. Sarfaty, Inspecteur Régional, au JT de 20h de france2 :
« L’idée, c’est de les positionner professionnellement. Donc, c’est le terrain qui va parler : suis-je prêt à devenir un professeur ? c’est la question qu’ils doivent se poser pendant cette année »
Réduire nos enfants à l’état de « terrain » sans préoccupation de leur formation et de la qualité d’enseignement dispensée est inacceptable de la part d’un représentant de l’Institution !

Transport

Un certain nombre de familles n’a toujours pas reçu la carte de transport de leur(s) enfant(s).
Il est à noter que jusqu’au 15 septembre, les chauffeurs ne peuvent pas leur refuser l’accès au transport.

Bulletin Officiel

Articles qui concernent les établissements secondaires d’Uzès parus dans les BO de l’été.

n°27 du 08 juillet 2010
·          Travaux personnels encadrés : Classe de première des séries générales – année scolaire 2010-2011 (lire)
·          Programmes d’enseignement de langues régionales au palier 2 du collège : Occitan pages 77 à 93 (lire)
·          Livret personnel de compétences dont la validation est obligatoire pour l’obtention du Diplôme National du Brevet 2011
o         Contenu (lire)
o         Mise en œuvre (lire)

n° 28 du 15 juillet 2010
·          Scolarisation des élèves handicapés : Dispositif collectif au sein d’un établissement du second degré (lire)

n°29 du 22 juillet 2010
·          Bourses :
o         Bourses de collège (lire)
o         Majoration des plafonds de ressources ouvrant droit à l’attribution de bourses de lycée – année scolaire 2010-2011 (lire)
o         Montants de la part de bourses de lycée, de bourses d’enseignement d’adaptation, des exonérations des frais de pension et du montant de la prime à l’internat – année scolaire 2010-2011 (lire)

n°30 du 26 août 2010 :
·          Vie lycéenne :
o         Responsabilité et engagement des lycéens (lire)
o         Composition et fonctionnement des instances de la vie lycéenne :
délégués de classe ; conseil des délégués pour la vie lycéenne (lire)
·          Certificat de formation générale pour élèves de SEGPA et autres (lire)
·          Enseignement d’exploration : « Langues et cultures de l’Antiquité » (lire)
·          Activités éducatives : Mise en place de « ciné-lycée » (lire)

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble
pour être informés régulièrement
REJOIGNEZ la fcpe
(bulletin d’adhésion en PJ)

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



Le rectorat de Montpellier propose une solution rapide face à la grogne des enseignants.

Les représentants du personnel ont été reçus par le proviseur, ce jour, à 16h.

Le responsable des moyens de la DIMOFEP lui aurait fait part des avancées suivantes :
- la création d’une 1/2 classe de S en 1er
- l’obtention d’un 3 ème préfabriqué « financé » par la région (Mr Verdier, élu de la région, l’a confirmé)
- 1 TZR nommé en lettres
- 1 poste de surveillant supplémentaire

De plus le proviseur s’engagerait à créer un 1/2 groupe supplémentaire d’Anglais renforcé à cause d’un effectif de 63.

Au niveau local, reste toujours l’incertitude pour :
- le remplacement des professeurs de philosophie
- les tuteurs des stagiaires en français et HG
- les effectifs très chargés en seconde.

Une assemblée générale est prévue demain à 11h30 pour définir la suite à donner au mouvement, sachant que les priorités locales seraient partiellement satisfaites.

PS : Suite à l’entretien  avec Mr Verdier, le proviseur a eu confirmation que 3 préfabriqués pourraient être installés, si la demande est faite rapidement, sur le terrain de la gendarmerie en janvier-février afin de pallier aux surcharges prévisibles l’an prochain.

Pour les représentants : Franck TICHADOU



Le lycée Charles Gide d’Uzès en action pour la réussite de ses élèves

 

Logo FCPELogo SNES

Les personnels du lycée Charles Gide, réunis en assemblée générale le mercredi 1er septembre, ont dressé l’état des lieux de l’établissement pour la rentrée 2010. Deux points se sont dégagés de la discussion. L’un concerne l’accueil des élèves dans une structure scolaire de plus en plus exiguë, l’autre, la nomination de 4 professeurs stagiaires dans les conditions prévues par la réforme Chatel.

 

Les effectifs

 

Les effectifs du lycée sont en progression, : 828 élèves sont attendus dans les classes.

Si cette augmentation  est un atout pour l’établissement, elle pose un certain nombre de problèmes d’encadrement et de gestion.

 

Les 3 classes de 1ère S, avec  35 élèves chacune et les 11 classes de 2nde , avec 33 élèves,  sont en sureffectif. Sur le plan matériel comme sur le plan pédagogique, cette situation n’est pas gérable et pose des problèmes de sécurité. Pour les personnels, la création d’une nouvelle classe de1ère S s’impose dès cette rentrée.

 

Avec 88 élèves supplémentaires, l’accès à la cantine sera long et fastidieux pour les demi-pensionnaires. Des adolescents qui auront commencé leur journée à 6 heures du matin ne pourront prendre leur repas qu’à 13 heures. Est-ce raisonnable de concevoir une journée de travail sur un tel rythme biologique? Quant aux élèves qui auront cours sur le temps méridien, comment vont-ils jongler avec cette contrainte ?

La Région doit s’emparer de ce problème et lui apporter au plus vite une solution.

 

Pour accueillir convenablement les élèves, il  manque une classe de 1ère S, il manque de l’espace à la cantine, mais il manque aussi des personnels  administratifs et techniques, toujours moins nombreux face aux tâches qui leur incombent. Est-il logique qu’un nombre toujours plus restreint d’adultes assurent le bon fonctionnement de l’établissement pour un nombre croissant de jeunes?

 


Les professeurs stagiaires

 

L’un des points unanimement contestés de la réforme ministérielle touche aux nouvelles modalités de formation des professeurs.

Les enseignants stagiaires assurent cette année un service complet (18 heures en général, au moins 4 classes en responsabilité) , Mais ils doivent également suivre une formation. Conséquence : leurs classes seront confiées à des remplaçants durant certaines périodes de l’année.

Convaincus que cette discontinuité va à l’encontre de la stabilité dont les élèves ont besoin au cours de leur année scolaire, les personnels du lycée avaient refusé  la création des « postes berceaux » dans l’établissement.

 4 enseignants stagiaires sont cependant nommés au lycée  :  2 en histoire-géographie, 1 en espagnol, 1 en français. Et pour corser une situation déjà plus qu’improbable, ces nouveaux enseignants, comme beaucoup d’autres aujourd’hui, sont parfois affectés sur des postes partagés : pour  9 heures à Uzès et 9 heures à Nîmes par exemple.

 

 

Les personnels du lycée, en collaboration avec la fédération de parents d’élèves FCPE, ont donc décidé d’alerter les familles et l’opinion publique  par une action commune dès les premiers jours de la rentrée.

Ils accueilleront normalement les élèves jeudi et vendredi matin, l’après-midi ils garderont les élèves dans la cour et prendront ce temps pour les informer.

Jeudi, à partir de 17h, ils recevront les parents des élèves de  seconde et répondront à leurs questions.

 

 

 

 

 

 



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES