FCPE de l’Uzège : Flash Info n°7

n° 07.10.11
du 26/09/10

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Collège JL Trintignant

Les Associations de Parents d’Élèves ont été reçues par Madame la Principale, mercredi 22 septembre. Après les modalités d’organisation des élections au Conseil d’Administration, les points suivants ont été abordés :

Personnels :
·          Le remplacement des 9h00 de Français est partiellement couvert par un professeur titulaire-remplaçant. Le reliquat du mercredi devrait être assuré par un personnel contractuel qu’il reste à recruter ! Les élèves concernés auront donc deux professeurs de Français !
Madame la Principale accepte que les heures perdues soient progressivement rattrapées par ce personnel contractuel (quand il sera recruté !), en fonction des possibilités d’emploi du temps…
·          Le professeur d’Occitan n’a toujours pas pris contact avec l’établissement. Madame la Principale va le convoquer.

Poids du cartable :
Le cartable des élèves de 6ème peut peser jusqu’à 9kg.
Il est demandé aux Professeurs Principaux d’organiser la répartition du matériel entre élèves, aux professeurs de ne plus demander des cahiers trop volumineux… et à l’établissement d’acheter des manuels numériques (pas de crédit).

Projet d’Établissement :
Madame la Principale présente le projet d’établissement actualisé.
Il sera proposé au vote, lors du prochain Conseil d’Administration du 05 octobre 2010.

Lycée Charles Gide

Les Associations de Parents d’Élèves ont été reçues par Monsieur le Proviseur, mercredi 22 septembre. Après les modalités d’organisation des élections au Conseil d’Administration et le départ des représentants des autres associations, la FCPE est restée pour aborder les points suivants :

Personnels :
·          La ∏ 1èreS supplémentaire a enfin été officiellement ouverte le 21 septembre mais il manque l’enseignant de mathématiques (5h00). Devant les carences de sa hiérarchie, Monsieur le Proviseur envisage de faire appel à un jeune retraité !
·          Un contractuel en EPS s’est présenté et prendra ses fonctions le 23 septembre.
·          2 enseignants sur 3 en philosophie sont manquants, un est en arrêt maladie (son absence est prolongée jusqu’au 12/10) et non remplacé, l’autre est en arrêt longue maladie et son remplaçant est lui-même absent. L’Administration se trouve dans une impasse qu’elle a créée et ne dispose plus de personnel pour assurer cet enseignement.
Tous les problèmes que rencontre le lycée ont été annoncés en juillet, dans le rapport d’Inspecteurs Généraux (en PJ) que Luc Chatel voulait garder secret !… Édifiant !…

Cette situation étant inacceptable de la part du Service Public d’Éducation et afin de montrer notre mobilisation, Monsieur le Proviseur et la FCPE s’engagent à écrire un courrier, chacun afin d’informer les autorités compétentes de leur volonté d’inscrire tous les élèves de terminale sans professeur de philosophie au CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) aux frais de l’Etat.
Par ailleurs, la FCPE informera les parents des élèves concernés, des modalités d’un recours au Tribunal Administratif pour carence de l’État et leur assurera son soutien dans leur démarche. Selon la législation française, le dépôt de plainte ne peut être qu’individuel. Le détail de ces procédures fera l’objet d’un prochain Flash Info Spécial.

Transports :
Certaines lignes sont surchargées (Blauzac, Montaren, Ste Anastasie) : les élèves sont assis à 3 par siège, dans l’allée et parfois l’accès au bus leur est refusé. Monsieur le Proviseur en prend note et communiquera ses effectifs par classe et heures de sortie au service de transport.

Restauration :
Nous avions demandé l’an passé à ce que le 3ème trimestre de facturation s’arrête vers le 20 juin et qu’ensuite un système de tickets soit instauré (plus de cours, plus d’enseignants, organisation du bac). La réponse nous a été donnée aujourd’hui; les familles payent un forfait annuel divisé en 3 et il n’est pas possible de faire autrement.

Langues :
·          Les groupes de compétence en 2nde n’ont pas été mis en place cette année (difficulté d’organisation, équipe pédagogique pas prête) malgré les textes.
·          Des groupes ont été constitués quand cela était possible. Par ailleurs, le lycée a pu récupérer 2h00 de langues ; ce qui a permis la création de 3 groupes d’anglais renforcé en 1ère,  63 élèves sur 2 groupes auparavant.
·          Aucune nouvelle pour l’instant de l’assistant d’allemand que nous avions réclamé l’année dernière ; pas davantage pour les autres langues. Nous allons réitérer notre demande.

Informations diverses :
·          Les élèves de terminale pourront récupérer leurs productions de TPE de 1ère à partir du mois de juin 2011.
·          Afin de compenser le vendredi 03/06/11 (pont de l’Ascension), la rentrée des vacances de Toussaint se fera le mercredi 03/11/10, les cours seront ceux d’un vendredi semaine A.

Halle de Sport de Mayac

La Campagne de Signatures à l’adresse du Maire d’Uzès bat son plein.
Plusieurs centaines de signatures ont déjà été recueillies.

Lors du Conseil Municipal du 23 septembre, le Maire confirme les propos qu’il a tenus au Conseil Général pendant les vacances : « le terrain est viabilisé ».
Or, les VRD seraient au mieux à quelques 200m du terrain le plus proche. Et la Mairie d’Uzès n’a toujours pas fourni précisément au Conseil Général, l’assise foncière viabilisée qu’elle octroie pour la construction de cette Halle de Sport, alors que c’est elle qui délivrera le permis de construire !

Dans ce contexte délétère, il est indispensable de poursuivre et intensifier la campagne de signatures pour que cette Halle de Sport, indispensable pour nos enfants, voie enfin le jour.

Aussi, si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à la signer et à la faire signer. Nous sommes tous concernés !
Vous pouvez nous retourner les signatures par scan ou dans les boîtes aux lettres FCPE des établissements.

Réseau électronique

Si vous êtes satisfaits du contenu des flashs info, faites les connaître aux parents d’élèves des Collèges et Lycées d’Uzès.
S’ils ne les reçoivent pas encore, invitez-les à nous envoyer un courriel d’inscription à notre liste de diffusion. Notre but est d’informer le plus grand nombre de parents, sans exclusive.

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble
pour être informés régulièrement
REJOIGNEZ la fcpe
(bulletin d’adhésion en PJ)

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



Répression policière à Alès

Manifs du 23 septembre contre le projet de réforme des retraites


Un succès indéniable mais qui, bien sûr, n’est pas reconnu par un président et son gouvernement qui restent autistes aux interpellations des citoyens.



Non seulement, ce gouvernement traficote les chiffres de la participation aux multiples cortèges de manifestation contre son projet de réforme des retraites mais a aussi recours aux plus grosses ficelles

dont personne n’est vraiment dupe, à l’exception de ceux et celles qui préfèrent détourner le regard, pour tenter de décrédibiliser un mouvement populaire de mécontentement qui s’étend chaque jour un peu plus.


Pour s’en convaincre, il suffit de prendre connaissance de ce qui s’est passé en fin de manifestation à Alès, ce matin du jeudi 23 septembre.

J’ouvre des parenthèses pour laisser s’exprimer des collègues :


« Aujourd’hui beaucoup de grévistes à JBD même s’il est impossible de savoir combien : pas de secrétariat.
Beaucoup de monde dans les rues d’Alès : entre 7000 et 8000 personnes (3500 le 7, sous le déluge)
Fin de manifestation houleuse : des troubles devant la sous préfecture et arrestation d’un petit jeune, François, 14 ans, première S (2 ans d’avance, excellent élève, presque 2 mètres et…noir !) pour être monté sur une poubelle pour écrire, sous une inscription dont il n’est pas l’auteur, au feutre effaçable les lettres « S-A » (on l’a empêché de finir).
On l’a amené au commissariat, et on a pris ses empreintes génétiques alors qu’il est mineur et que les parents n’étaient pas encore arrivés.
Gros émoi, bien sûr parmi  ses camarades »


Et aussi ce témoignage d’un professeur du lycée présent sur les lieux :


« Un lycéen a été arrêté, emmené au commissariat, on a pris son ADN, le procureur a été appelé et a décidé de poursuivre. L’intervention du préfet pour demander la relaxe sans poursuite n’a pas été suivie. Il est donc poursuivi pour dégradations (on ne sait pas encore si c’est un tag ou une poubelle cassée parce qu’il est monté dessus).

La manif s’est donc rendu devant le commissariat au cri habituel de « libérez nos camarades » puis de « libérez François »,nous avons eu droit à 3 salves de lacrymos, une fois devant la sous préfecture, une fois à l’arrière du commissariat, et une fois devant l’entrée principale au moment où la mère est arrivée pour récupérer son fils, un conseiller municipal a reçu lui aussi des gaz, le dialogue a été très difficile avec les policiers qui restent sans réponse quand on les interpelle sur la participation à tout ça, si ça ne les dérange pas de prélever l’ADN d’un adolescent qui sera ainsi marqué d’un sceau indélébile pendant 35 ans.


François est ressorti libre avec sa mère qui était furieuse, elle a refusé de parler aux journalistes. La LDH doit la rencontrer très prochainement et nous en saurons davantage sur ce qui lui est exactement reproché. Une chose est certaine, il va être poursuivi ».


La LDH lance dès à présent un appel à témoins, si vous avez vu François juste avant ou au moment où il a été embarqué, veuillez prendre contact avec la LDH: 04 66 34 36 06 (merci de faire passer le message).


Au delà, il est plus que jamais temps de se mobiliser pour au moins mettre fin au prises d’empreintes génétiques sur les mineurs, il est de notre devoir de protéger au moins nos enfants contre ce fléau ».


Fin de citation, je ferme les parenthèses.


Nous le constatons maintenant presque tous les jours, ce gouvernement créé un contexte politique et sécuritaire assez nauséabond pour masquer son impéritie à gouverner pour  l’intérêt commun et du bien de la Cité (et non pas pour la bande du Fouquet’s).

Au mouvement de protestation populaire, il répond par un populisme sécuritaire qui occupe le terrain médiatique essayant de détourner l’attention des sujets qui fâchent.


Chacun, chacune d’entre nous est reponsable de ce que nous laissons se transmettre aux générations futures. Et si ce gouvernement et ce président sont atteints de déficience visuelle et auditive,alors

faisons retentir bruyamment sur les pavés de nos rues les cris de notre colère en allant manifester toujours plus nombreux le 2 et le 12 octobre prochain.



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES