Lycéens mobilisés contre la réforme des retraites : l’UNL appelle à des Assemblées générales pour préparer la manifestation du 2 Octobre

Trois millions de manifestants étaient dans les rues hier pour protester contre le projet gouvernemental de réforme des retraites. Dans toute la France, on comptait des cortèges encore plus fournis que le 7 Septembre. Plus particulièrement, les cortèges jeunes se sont vus doubler ou tripler ;  preuve que la jeunesse ne veut pas payer toute sa vie les conséquences d’une crise qui n’est pas la sienne. 

Lycéens mobilisés contre la réforme des retraites : l’UNL appelle à des Assemblées générales pour préparer la manifestation du 2 Octobre  dans Syndicats lycéens Manif%20UNL%202

Les jeunes mobilisés en nombre !

Deuxième manifestation de l’année, trois semaines après la rentrée scolaire, et déjà 1500 jeunes à Paris, dont 800 lycéens, 700 à  Toulon, 400 à Tours ou encore 300 à Toulouse … A Paris, plus de dix lycées étaient bloqués pour protester contre les injustices de la réforme des retraites.

Pour la première fois à une date aussi rapprochée de la rentrée scolaire, les lycéen étaient massivement mobilisés pour un mouvement interprofessionnel. Les jeunes ont aujourd’hui bien conscience de l’impact désastreux de cette réforme sur leur avenir.

La retraite concerne les jeunes et les lycéens en premier lieu !

Alors qu’un million de jeunes sont aujourd’hui au chômage, le gouvernement veut retarder l’âge de départ à la retraite, créant encore plus de difficultés pour leur insertion socioprofessionnelle. Il aggrave la précarité existante plutôt que de trouver les solutions pour y mettre fin.

Ce problème est encore plus pesant pour des lycéens en bac professionnel et en CAP : ceux ci commencent à travailler plus tôt et devront continuer encore plus longtemps, qui plus est dans des conditions souvent pénibles.

Ce problème se pose aussi pour les 150 000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire. Alors qu’ils n’ont pas de diplôme et souvent pas d’emploi, le gouvernement accentue leurs difficultés. Il ne leur permet pas ni d’avoir une formation, ni d’avoir un emploi, et enfin ni d’avoir une retraite.

L’UNL ne peut accepter que ces jeunes, déjà mis en difficulté par un système scolaire qui reproduit les inégalités sociales, soient pénalisés durant toute leur vie. Nous réaffirmons la nécessité d’une retraite à 60 ans à taux plein et de la prise en compte des années de formation dans le calcul des annuités !

La jeunesse et les lycéens peuvent faire plier le gouvernement

Les jeunes sont les premiers concernés par cette réforme, et en payeront directement les conséquences si elle est appliquée.

Les jeunes devront donc être encore plus mobilisés durant la suite du mouvement pour faire plier le gouvernement.

L’UNL appelle donc les lycéens à organiser des Assemblées Générales et des réunions d’information dans tous les lycées, en vue de la mobilisation du 2 Octobre, et à se rendre au grand meeting parisien sur les retraites le 1er Octobre.



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES