Communiqué commun de l’union locale intersyndicale de l’Uzège CGT, FSU, Solidaire, UNSA

Les organisations syndicales considèrent que la journée nationale d’action  du 23 septembre 2010 sur l’Uzège est un franc succès avec plus de 550 manifestants à Uzès. Les salariés du public et du privé, en participant massivement à cette 2ème journée de grèves et de manifestations du mois de septembre, ont réaffirmé leur détermination à ne pas accepter une réforme injuste et inefficace.

 

Ces organisations syndicales se rejoignent sur :

- le refus  du recul de l’âge d’ouverture du droit à la retraite de 60 ans à 62 ans, combiné à l’augmentation simultanée de la durée de cotisation, qui va fortement pénaliser les salariés, et plus particulièrement tous ceux qui ont commencé à travailler jeunes, qui seront amenés à contribuer plus que les autres au financement du système sans acquérir le moindre droit supplémentaire.

- le refus  du recul de l’âge du taux plein de 65 ans à 67 ans qui va durement aggraver la situation des salariés qui ont eu des parcours professionnels morcelés, en particulier les femmes dont près de 30% font valoir aujourd’hui leurs droits à la retraite à 65 ans pour éviter une pénalité sur leur pension et ceux qui sont conduits à entrer tardivement sur le marché du travail.

 

L’intersyndicale invite toute la population de l’Uzège

le samedi 2 octobre à

 un rassemblement à 11h

Esplanade d’Uzès

 

afin de rejoindre la manifestation départementale

de Nîmes à 14h

place Saint Charles

 

Un bus partira d’Uzès vers 13h à destination

de la manifestation de Nîmes



FCPE de l’Uzège : Flash Info n°8

n° 08.10.11 du 29/09/10
SPÉCIAL Lycée Charles Gide

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Courrier au Recteur

La lettre de la FCPE, dont vous trouverez le contenu ci-dessous, a été envoyée au Recteur le 28 septembre avec copie à Monsieur Waiss, Secrétaire Général de l’Académie.

Monsieur le Recteur de l’Académie de Montpellier,

Le 10 septembre, nous nous sommes permis de vous interpeller par écrit au sujet de dysfonctionnements du Service Public d’Éducation dans les établissements secondaires d’Uzès dont vous avez la charge.

Monsieur Waiss, Secrétaire Général de l’Académie nous a fait savoir le 14 septembre que « les problèmes cités sont en voie de règlement ».

Si certains enseignants ont bien été nommés, il n’en demeure pas moins que :
au Collège JL Trintignant :
Un enseignant de Français a été nommé mais n’assure qu’une partie des besoins. Si Madame La Principale a morcelé ces manques sur plusieurs classes, limitant ainsi l’impact, les élèves concernés ne bénéficient toujours pas des horaires obligatoires de cette discipline.
au Lycée Charles Gide :
Deux enseignants de Philosophie sur trois ne sont toujours pas présents. Cinq classes de Terminale sont ainsi concernées, représentant 142 élèves.
Vous comprendrez aisément l’inquiétude grandissante des élèves et de leurs familles face aux échéances de fin d’année. Ce n’est pas acceptable !
Aussi, nous vous demandons de bien vouloir permettre à Monsieur le Proviseur l’inscription de tous les élèves concernés au CNED et à prendre en charge les frais afférents.
Les moyens nécessaires à l’ouverture de la ½ 1èreS ont bien été alloués à l’établissement mais il manque un enseignant de mathématiques pour assurer les 5h00 de cours.
Si les enseignants du Lycée, dans l’intérêt des élèves, ont décidé d’assurer ces cours jusqu’aux vacances de la Toussaint, en heures supplémentaires, nous ne pourrons accepter qu’un titulaire-remplaçant ne soit pas nommé après.

L’organisation de la Formation des Stagiaires que vous avez mise en place dans l’Académie se révèlent dramatique pour les élèves. Nos craintes étaient bien fondées. Il n’y a plus d’enseignants titulaires disponibles et le recours massif à du personnel précaire, non formé, ne saurait garantir la qualité du Service Public d’Éducation à laquelle nos enfants ont droit !

Dans l’intérêt des élèves, nous souhaitons vivement que vous preniez nos remarques et demandes en considération.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Recteur, l’expression de nos sentiments respectueux.

Il semblerait que la FCPE ait été en partie entendue ! En effet, contacté par téléphone ce jour, Monsieur Cabanis, Proviseur du Lycée Gide, l’a informée que :
·          Les heures de mathématiques de la ½ 1èreS seront couvertes par un contractuel nouvellement nommé pour l’année scolaire.
·          Pour la Philosophie, les méandres administratifs ont fait que des changements ont eu lieu au cours de la journée : ce matin, une partie des heures pouvaient être couvertes par un contractuel ; cet après-midi, l’ensemble des classes concernées auraient leur horaire obligatoire et ce, à compter de demain 30 septembre. Deux contractuels seraient nommés.
Compte tenu de ces rebondissements, soyez assurés que nous continuerons à être vigilants !
La FCPE avait l’intention de proposer aux parents concernés d’entreprendre un recours auprès du Tribunal Administratif. Si nous nous réjouissons de l’évolution de la situation, nous pouvons constater que le Rectorat répond simplement aux demandes légitimes des parents.
La FCPE remercie celles et ceux qui, par leur démarche individuelle, ont conforté son action et ont ainsi œuvré dans l’intérêt de tous !

Réseau électronique

Si vous êtes satisfaits du contenu des flashs info, faites les connaître aux parents d’élèves des Collèges et Lycées d’Uzès.
S’ils ne les reçoivent pas encore, invitez-les à nous envoyer un courriel d’inscription à notre liste de diffusion. Notre but est d’informer le plus grand nombre de parents, sans exclusive.

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble
pour être informés régulièrement
REJOIGNEZ la fcpe
(bulletin d’adhésion en PJ)

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES