« Bilan d’étape » : Les belles histoires d’oncle Chatel

Articles Café Pédagogique

« Bilan d’étape » : Les belles histoires d’oncle Chatel

Tout va bien. Toutes les réformes évoluent favorablement. Plus qu’un « bilan d’étape », c’est une opération de communication pré-électorale qu’a effectué mercredi 1er décembre Luc Chatel. Devant la presse, durant plus d’une heure, il a tenté de convaincre de la pleine réussite de la politique scolaire gouvernementale en s’appuyant sur un document de ses services et sur un sondage Ipsos auprès des enseignants, chefs d’établissement et parents. Hélas, ce bel effort se heurtait d’abord à ses propres excès, puis un peu plus tard, à une conférence de presse du Snuipp sur la formation des enseignants. Finalement, le bulletin trimestriel du « nouveau » ministre n’est pas aussi bon que prévu.

 

 Si l’on en croit Luc Chatel, la réforme des lycées est bien partie. Le ministre essaie de convaincre en avançant une armada de chiffres. Les enseignements d’exploration sont mis en place. 85% des élèves ont prix SES, 22% PFEG, 30% méthodes scientifiques (les futurs S ?), 15% littérature et société (ce qui au passage est un peu inquiétant pour le rééquilibrage entre filières), 11% sciences de l’ingénieur, 7% création artistique. Près de la moitié des enseignants y participent. Luc Chatel a annoncé de nouveaux stages de langue durant les vacances de février.

Lisez le reportage du Café

 

Numérique : Les références incertaines de Luc Chatel

L’argument utilisé par Luc Chatel pour justifier son plan numérique est mis en doute par un chercheur. Pour Alain Chaptal, les travaux de René Marzano « suscitent des interrogations importantes ». Le ministre « a été imprudent en mettant en exergue ce seul travail ».

 

rec1 dans Syndicats enseignantsJeudi 25 novembre, Luc Chatel présentait à la presse le « Plan de développement des usages du numérique à l’École ». Pour le justifier il relevait l’importance des usages dans la société et l’efficacité scolaire du numérique. « L’utilisation des TIC est devenue incontournable », dit-il à la 8ème minute de son discours. « D’abord parce qu’elle permet d’améliorer les résultats des élèves comme le montrent les études sur le sujet, celles de l’OCDE, de la commission européenne, et de chercheurs renommés comme Robert Marzano qui a montré que l’utilisation du TBI améliore de 16% les résultats des élèves ».

 

Mis en avant par le ministre, Robert Marzano était inconnu d’Alain Chaptal. « Honte pour moi qui travaille sur les approches américaines, ce nom ne me disait rien », nous confie-t-il. Analysant les travaux de R Marzano cités dans le dossier de presse du ministère, il a mis au jour les relations étroites entre les recherches de R Marzano et un industriel du tableau blanc interactif. L’ouvrage «  Final report on the evaluation of the Promethean technology » est subventionné par lui. « Il est clair qu’on se situe donc dans le cadre d’une recherche subventionnée », nous confie A Chaptal. « Il en existe de très bonnes. Je pense par exemple à celles conduites il y a déjà longtemps sur la généralisation des ordinateurs portables par Saül Rockman pour Microsoft. Il ne s’agit cependant pas d’un rapport ayant fait l’objet d’une évaluation par les pairs conformément aux critères habituels de la recherche scientifique. Il est donc impropre de parler de rapport de recherche. Au contraire,  ici, le contexte suscite des interrogations importantes quand bien même il est prématuré d’affirmer que les dés étaient pipés dès le début du processus ». Mais des critiques très vives ont été émises lors de la sortie du rapport, par exemple l’analyse méthodologique de Jonathan Becker de la VCU School of Education.

 

Alain Chaptal en tire deux conclusions. « Le Ministre, qui a pourtant la réputation de bûcher ses dossiers, a pour le moins été imprudent en mettant en exergue, comme une référence indiscutable, ce seul travail manifestement sujet à questions. Plus généralement, s’agissant d’un plan tourné vers l’avenir, ne conviendrait-il pas précisément de s’interroger sur celui, à terme, de ces outils hybrides que sont les TBI ? Auront-ils bientôt fait leur temps ? Quel est leur potentiel futur face à l’arrivée de nouveaux outils personnels comme les tablettes ? Les TBI, qui ont accompagné la spectaculaire croissance des usages des TICE en Angleterre et fait les beaux jours de leurs fabricants, connaissent-ils leur acmé ? »

 

L’efficacité des TICE existe bien. Elle a été constatée par de nombreux travaux. Le plan numérique se justifie. Mais, parce que le Plan numérique est contesté par les partisans de l’école traditionnelle, il convient d’en asseoir plus sérieusement les fondations.

A Chaptal : L’avenir des TICE

L’Angleterre un modèle à suivre ?

TICE une efficacité prouvée mais pas démontrée

 

Les réactions au « bilan d’étape » de Luc Chatel

Le Snes et le Snuipp réagissent au bilan d’étape présenté par Luc CHatel le 1er décembre. « Meilleur des mondes » pour les uns, la conférences devient un « tour de passe passe » pour les autres.

 

« Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes de l’Education ! », écrit, avec ironie, le Snes. « On se demande bien pourquoi les stagiaires manifestent, pourquoi les parents protestent contre le non remplacement, pourquoi la mise en place de l’accompagnement éducatif se fait dans le bricolage le plus complet ». Le syndicat parle de « propagande » et demande un vrai bilan.

 

« Le ministre de l’Education nationale, en présentant un « point d’étape » aujourd’hui, a joué un rôle de prestidigitateur sans précédent, faisant disparaître les insuffisances de sa politique éducative sous un discours résolument content de lui », écrit le Snuipp.  » Qui a été convaincu par ces médiocres tours de passe-passe ? Sûrement pas les enseignants des écoles, les professeurs des écoles stagiaires et les AVS qui attendent mieux, beaucoup mieux au deuxième trimestre ! « 

Communiqué Snes

Communiqué Snuipp

Sur le Café

 

 

 



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES