Suppressions de postes dans l’Académie de Montpellier

Dans l’Académie de Montpellier, le CTPA du 10 janvier 2011 a entériné la suppression de 117 postes d’enseignants dans le second degré malgré 2272 élèves supplémentaires (41 en collèges, 43 en lycées, 24 en lycées professionnels, 3 décharges académiques et 6 titulaires remplaçants) avec toutes les conséquences prévisibles (stagnation ou baisse des DGH, augmentation du volume d’HSA, augmentation du nombre d’élèves par classe, diminution de l’offre de formation, augmentation des mesures de carte scolaire…).
En pleine nuit et devant une assemblée réduite, JC Carle, sénateur UMP, a fait voter un amendement au budget 2011 de l’Éducation Nationale, mesure assurant le transfert de 4 millions d’euros du budget de l’école publique à l’école privée, rétablissant 250 postes d’enseignants (lire l’article de Médiapart).
Le collectif « L’éducation est notre avenir » a dénoncé les effets catastrophiques qu’aura la mise en œuvre du budget 2011 pour l’Éducation Nationale, s’il est adopté par le Parlement.
D’ores et déjà, compte-tenu du résultat prévisible du vote, les organisations membres du collectif appellent, le 22 janvier 2011, tous les citoyens et futurs citoyens à un premier acte de refus des conséquences de ce budget. http://www.uneecole-votreavenir.org/
En PJ, une synthèse de la situation réalisée par C.CAM du SNUIPP.

Suppressions de postes dans l'Académie de Montpellier dans Collectif éducation pdf Dossier presse FSU



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES