Lycée Gide: une situation alarmante.

lycée février.jpg

Jeudi dernier, à l’occasion de la jourée de mobilisation et de grève lancée par le personnel enseignant, les élèves et les professeurs se sont réunis devant le lycée Gide afin d’alerter la population sur les conditions dans lesquelles  se prépare la prochaine rentrée scolaire.

«Partout en France, dit Franck Tichadou, professeur FSU, les moyens horaires des établissements sont en baisse, alors que se poursuit la réforme du lycée qui  va concerner aussi le niveau 1re à la rentrée prochaine. Au lycée d’Uzès, la situation n’échappe pas à la règle générale :  il va manquer 60 heures pour mettre en place les enseignements prévus par les textes et les effectifs par classe vont augmenter. Les enseignants voudraient faire entendre  leur conviction profonde :
L’augmentation des effectifs est un atout pour un établissement scolaire rural comme le nôtre, si les pouvoirs publics respectent leur engagement d’assurer convenablement la formation de la jeunesse. »

Les professeurs du lycée Gide en grève à 55 % se sont adressés au Rectorat pour exiger une révision de la dotation horaire (des moyens de fonctionnement) et une augmentation du nombre de classes qui prennent en compte la croissance des effectifs dispositions indispensables pour que les élèves bénéficient à minima des horaires prévus par les textes et des conditions d’études acceptables.
D’autres actions sont prévues pour  faire aboutir ces revendications.

 

Midi Livre 8 février

Marseillaise 8 fevrier



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES