Lycée : Le Snpden et le Se-Unsa rappellent le ministre au respect des textes

Article : le café pedagogique.

P Tournier Snpden - Photo CPLes chefs d’établissement Unsa et les enseignants invitent le ministère à respecter les engagements de la réforme du lycée. « Les contraintes de préparation de la rentrée 2011 obèrent l’impact positif que la réforme devrait avoir pour les élèves », écrivent le Snpden, premier syndicat des chefs d’établissement, et le Se-Unsa. « La pression budgétaire et la recherche de « gisements d’efficience » conduisent de nombreux recteurs à passer outre les dispositions pourtant clairement inscrites dans les textes… Ce détournement compromet gravement la mise en place de parcours plus souples et plus personnalisés, porteurs de réussite pour les lycéens. Il compromet également les évolutions pourtant nécessaires de notre système éducatif, car il nourrit – à juste titre – la défiance de la communauté éducative ». Une enquête du Café avait montré en janvier les difficultés crées par la réforme.

Communiqué  commun

Le désarroi des profs de seconde

 

Des syndicats demandent la suspension des suppressions de postes

A la suite de la publication du rapport du CAS, l’Unsa éducation et le Snuipp Fsu demandent un moratoire des suppressions de postes. « L’Unsa exige la réévaluation complète et contradictoire de la RGPP ». Le Snuipp »demande instamment au ministre de suspendre don projet de suppression de postes ». Le rapport du Centre d’analyse stratégique a montré que l’encadrement de sélèves en France est parmi le splus bas des pays développés.

Le rapport du CAS

 



2 commentaires

  1. AB1-Info 10 mars

    Lorsque l’état se décidera à faire respecter leurs engagements mais plus encore les textes… Et avant cela, de les mettre en applications…

  2. streaming vf 21 mars

    Merci bcp

Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES