Cocorico le lycée Gide est le premier du Gard

En se basant sur les chiffres du ministère de l’Education nationale, Le Figaro.fr a mis en ligne ce 30 mars les « indicateurs annuels » de résultats des lycées français.

Dans l’académie de Montpellier, 59 lycées sont ainsi passés au crible.

Et bien figurez vous, mieux que les Hôpitaux locaux ou les maisons de retraites d’Uzès

Le Lycée Charles Gide est 4 ème sur 59 établissements sur l’ensemble de l’académie mais il est surtout premier sur les 16 du département du Gard

Cocorico… Uzétiens d’ailleurs ou de souche… Notre Lycée est premier grâce à ses élèves et ses enseignants

Félicitation aux enseignants de l’Education Nationale qui souvent dans des conditions catastrophiques font de ce lycée le premier du département.

Uzes (30) Académie de Montpellier

Lycée Charles Gide

Lycée Charles Gide (lycée général public )

Palmarès 2011

Classement national 210ème sur 1935 (+270)
Classement au sein de l’académie 4ème sur 59 (+2)
Classement au sein du département 1er sur 16 (+1)
Taux de mentions Très Bien 6% *

*Ce taux n’est pas une donnée fournie par le ministère de l’Education nationale. Il a été calculé à partir des résultats du Bac 2010 publiés par les académies pour chaque élève ayant autorisé cette publication. Ce taux est présenté à titre informatif.

Retour à la liste des lycées de l’académie
Retour à la liste des académies
Retour au classement général

 

 

Cocorico le lycée Gide est le premier du Gard dans Infos lycée Charles Gide ico_aide Le taux de réussite au bac par série

 

Série L ES S STG Total
2010
Nombre de présents 34 50 94 44 222
Taux brut (%) 91 90 95 95 93
Taux attendu (%) 88 88 88 86 88
Valeur ajoutée 3 3 6 9 6
2009
Nombre de présents 38 43 102 41 224
Taux brut (%) 92 93 86 95 90
2008
Nombre de présents 49 30 76 50 205
Taux brut (%) 92 80 86 100 90
2007
Nombre de présents 26 40 100 29 195
Taux brut (%) 88 90 94 97 93

 

 

ico_aide dans Infos lycée Charles Gide Taux d’accès première-bac

 

2010
Effectif en première 253
Taux brut (%) 87
Taux attendu (%) 87
Valeur ajoutée 1
2009
Effectif en première 223
Taux brut (%) 88
2008
Effectif en première 222
Taux brut (%) 89
2007
Effectif en première 221
Taux brut (%) 91

 

 

ico_aide Le pourcentage de bacheliers parmi les sortants

 

Pour
l’établissement
Pour
la France
2010
2de, 1ère, Terminale 73 74
Terminale 95 91
2009
2de, 1ère, Terminale 70 75
Terminale 97 92
2008
2de, 1ère, Terminale 69 73
Terminale 95 91
2007
2de, 1ère, Terminale 65 73
Terminale 97 91

Consulter la méthodologie de notre palmarès

 

 



Occupation du lycée gide le 24 et 25 mars 2011



FCPE de l’Uzège : Flash Info n°32

n° 32.10.11 du 27/03/11
SPÉCIAL Mouvement Gide

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

24 et 25 mars

Le Bureau de la FCPE des Collèges et Lycées tient à remercier tous celles et ceux qui, par leur concours ou leur soutien aux actions développées les 24 et 25 mars, ont permis que la délégation soit écoutée à la mesure des inquiétudes et du mécontentement exprimés.

Le fait d’avoir réussi à médiatiser l’évènement, notamment par FR3 Pays gardois, a concouru à crédibiliser nos positions.

Quelle que soit la réponse du Rectorat et la hauteur des moyens supplémentaires espérés, il est évident que si, collectivement nous n’avions rien entrepris, nous n’aurions rien obtenu !!

Délégation

Comme prévu, la délégation du Lycée (2 enseignants, 2 élèves, 3 parents FCPE) a été reçue au rectorat de Montpellier, le 25 mars à 11h00, par Monsieur Lucile, Directeur du Service Commun de l’Organisation Scolaire, et par Madame Bertrand, Chef de Service de la Gestion des Moyens, en charge du Lycée Gide.

Tour à tour, les membres de la délégation ont développé leur argumentaire.

Après avoir expliqué les contraintes budgétaires et le nouveau mode de calcul des DHG qui en découle, mais conformément aux textes, les interlocuteurs du Rectorat semblent avoir été attentifs aux spécificités du Lycée (ruralité, petit effectif, exigüité des salles de cours,…) et ont informé la délégation qu’une réponse sera communiquée à Monsieur le Proviseur en début de semaine prochaine.

Au sortir de cette réunion qui aura duré 2h30, la délégation a eu le sentiment qu’une dotation supplémentaire sera accordée au Lycée, les plus dubitatifs étant les élèves. À suivre donc… !

Si les membres de la délégation ont compris que la DHG corrigée ne serait pas proportionnelle à l’augmentation des effectifs, les parents, pour leur part, seront très attentifs à l’application stricte des textes réglementaires dans l’organisation pédagogique du Lycée qui incombe à Monsieur le Proviseur. Autrement dit, dans un souci d’équité de traitement de TOUS les élèves du Lycée, ils veilleront à ce que notamment, les groupes à effectif allégé, les enseignements spécifiques à chaque série soient respectés !
Compte Rendu :

FCPE de l'Uzège : Flash Info n°32 dans Associations de Parents pdf CR audience du 25 mars
 

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemblepour être informés régulièrement

REJOIGNEZ la fcpe Collèges et Lycées d’Uzès

fcpe30700@gmail.com



Action du vendredi 25 mars 2011 au lycée Charles Gide

10h10, à Uzès, ce vendredi matin : un sit-in a eu lieu dans la cour du lycée

sit in

réunissant enseignants, élèves, personnels du lycée ainsi que les parents, déjà présents pour occuper l’administration,

sit in 2

action de solidarité avec la délégation du lycée reçue à 11h au Rectorat de Montpellier et de revendication afin d’ obtenir des moyens satisfaisants pour assurer une rentrée convenable aux lycéens et l’égalité dans l’enseignement et les options proposés par les lycées sur le territoire national.

sit in 3

C’est pourquoi ils ont affiché « non aux discriminations » scolaires.



Action « Mort symbolique du lycée Charles Gide d’Uzès »

Danger
L’appel des parents d’élèves à une action « lycée mort » a été parfaitement suivi, ce matin aucun élève ne s’est présenté à la porte de l’établissement.

Parents et élèves occupent le lycée depuis cet après-midi (le 24 mars 2011) .

occupation

Les enseignants, sans élève, se sont rassemblés dans la cour pour afficher leur détermination à obtenir des moyens supplémentaires pour leurs élèves. Leurs slogans : « Priorité à l’éducation » et « Rendons aux élèves ce qui leur est dû ».

profs



En réponse à M Chapon Maire d’Uzès

Uzès, le 23 mars 2011


Logo FSU

 

Communiqué FSU de l’Uzège

 

La FSU de l’Uzège, première fédération syndicale dans la Fonction Publique d’État, qui défend les Services Publics dans le canton d’Uzès ne peut qu’être interloquée en lisant les propos de campagne de M. Chapon, actuel maire d’Uzès, qui prétend défendre les intérêts des élèves et des parents de l’Uzège.

 

Nous suivons, depuis plusieurs années, les dossiers concernant le gymnase du collège Trintignant ainsi que celui de la réaffectation du terrain de « l’ancienne gendarmerie » qui doit accueillir un internat commun aux Lycées Georges Guynemer et Charles Gide.

M. Chapon, maire d’Uzès depuis près de 30 ans, n’a jamais, malgré ce qu’il affirme, mis en œuvre une quelconque stratégie municipale pour faciliter l’aboutissement de ces projets.

 

Ses préoccupations quant au bien-être des écoliers, collégiens et lycéens d’Uzès et de l’Uzège semblent survenir bien tardivement. Alors même que le bâtiment de l’actuel internat du lycée Charles Gide d’Uzès est toujours la propriété de la municipalité, les locaux sont dans un tel état de délabrement que l’hygiène et le confort minimum (eau chaude et chauffage) ne sont plus assurés. Ce n’est que le samedi 19 mars, lors de la matinée porte ouverte du lycée, que l’adjointe chargée des affaires scolaires a annoncé, au chef d’établissement, que des travaux de réfection allaient être engagés.

 

Rappelons, toujours au sujet de ce bâtiment, que la municipalité d’Uzès refuse de le céder à la Région (en charge des lycées), afin d’agrandir le lycée Charles Gide. En effet, Monsieur le Maire d’Uzès s’était engagé, lors de plusieurs Conseils d’Administration du lycée, à « céder gracieusement », au terme du bail, les locaux servant actuellement d’internat aux élèves ainsi que le centre d’accueil ; engagement qu’il ne respecte plus aujourd’hui.

 

Pour ce qui est de la piscine à construire, qui doit permettre à de nombreux élèves de tous âges d’accéder enfin à un apprentissage sportif élémentaire et permettre à tous les habitants de l’Uzège de disposer d’un stade nautique, M. Chapon, contrairement à ses allégations, a rendu très difficile la construction de ce stade nautique sur la ville d’Uzès. Ses atermoiements ont contraint une majorité des membres de la Communauté de Communes de l’Uzège à choisir un autre lieu (Montaren) afin de débuter rapidement les travaux.

 

 

 

Pour la FSU départementale du Gard : Emmanuel Bois

Pour la FSU de l’Uzège : Franck Tichadou



FCPE de l’Uzège : Flash Info n°31

À l’adresse des adhérents FCPE,
Bonjour,
À l’initiative des actions des 24 et 25 mars au Lycée Gide, la FCPE des Collèges et Lycées d’Uzès compte les médiatiser fortement.
Le nombre de participants crédibilisera la justesse de notre mécontentement.
Aussi, nous comptons sur votre présence.
Pour le Bureau, Michel HUËT

n° 31.10.11
du 22/03/11

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Lycée Charles Gide

Profitant d’une conférence de presse de syndicats enseignants à Nîmes le mardi 22 mars, la FCPE des Collèges et Lycées d’Uzès a informé les médias présents (Midi Libre, La Gazette, La Marseillaise, TV SUD) de la situation du Lycée à la rentrée 2011 et des actions des 24 et 25 mars.

Ces médias, plus FR3 Pays gardois, France Bleu Gard-Lozère et le Républicain d’Uzès ont été invités à rencontrer les parents lors de l’occupation.

Quelle que soit la durée, nous invitons donc tous ceux qui le désirent et/ou qui le peuvent à occuper le lycée à partir de 15h00 le jeudi 24 en envisageant une veillée à minima. L’occupation administrative devra se poursuivre vendredi 25 mars, jour où la délégation sera reçue par le Recteur d’Académie.
Si ce n’est déjà fait, nous vous remercions de bien vouloir vous faire connaître au 06.33.40.56.23.

LA FORMATION ET L’AVENIR DE NOS ENFANTS EST EN JEU !
L’ÉTAT DOIT LEUR RENDRE CE QUI LEUR EST DU !

Réforme du Lycée

En présentant le 15 mars 2011, le rapport de l’Inspection Générale sur « le suivi de la mise en œuvre de la réforme des lycées d’enseignement général et technologique », Luc Chatel s’est montré très satisfait.
Pourtant le rapport est beaucoup plus nuancé, voire critique.

·          Lire l’article du Café Pédagogique sur ce même site : Réforme du lycée : Attention fragile !

Lire le rapport intégral.

FCPE de l'Uzège : Flash Info n°31 dans Associations de Parents pdf Rapport Lycée
parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble

pour être informés régulièrement

REJOIGNEZ la fcpeCollèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



Action du 19 mars à Uzès dans la presse

Article Midi Libre

Lycée Gide: rendons aux élèves ce qui leur est dû !

lycée 19 mars.jpg

A l’appel du collectif « L’école est notre avenir », plusieurs centaines de lycéens et de parents auxquels s’étaient joints des représentants des partis politiques se sont retrouvés dans la cour et devant le lycée Charles-Gide pour appuyer le slogan affiché sur les murs :« Rendons aux élèves ce qui leur est dû! »

Pour le collectif une évidence s’impose: « La   rentrée 2011 est impossible pour cet établissement ! »
Le conseil d’administration du lycée Charles-Gide d’Uzès a rejeté, le 17 février, le tableau de  la répartition des moyens par discipline pour s’opposer à la dotation horaire globale insuffisante proposée par les services du rectorat de Montpellier. Selon les estimations officielles, le nombre d’élèves attendus dans le lycée augmentera, de près de 60 élèves l’année prochaine. Or, les moyens alloués à l’établissement sont en baisse de 45 heures (soit une perte de 4 %) alors que les effectifs augmentent de 6,5 %. Les estimations minimales, au regard de la nouvelle réforme du lycée, font apparaître un écart d’au moins 62,5 heures entre la DHG attribuée et celle qui serait nécessaire pour que les élèves aient les conditions d’études conformes aux textes réglementaires.

Au lycée Charles-Gide, cette enveloppe est inférieure d’une soixantaine d’heures par rapport à l’année dernière alors que le personnel  attend l’équivalent de deux classes en plus.  « Les solutions préconisées, à ce jour, par le recteur, soulignent les responsables du collectif, sont la suppression d’options (anglais européen, langues anciennes, LV3..) et l’augmentation du nombre d’élèves par classe.

Pour sauvegarder ces options, à la rentrée prochaine, l’alternative serait l’absence de groupes à effectifs réduits (accompagnement personnalisé, langues, travaux dirigés…). Nous refusons de sacrifier des options et des conditions d’enseignement favorables à nos élèves, qui leur ont permis, jusqu’à présent, d’obtenir d’excellents résultats au baccalauréat. »

 



FCPE de l’Uzège : Flash Info n°30

n° 30.10.11 du 20/03/11
Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Lycée Charles Gide

LYCEE GIDE D’UZES EN DANGER : une rentrée 2011 impossible !
Un lycée fonctionne, sur un plan strictement pédagogique (en accord avec les programmes nationaux), en recevant une enveloppe d’heures du Rectorat qui sont réparties selon le nombre de classes, les séries et les options.
Au Lycée Charles GIDE, cette enveloppe est inférieure d’une soixantaine d’heures pour appliquer strictement les horaires nationaux, d’autant plus que le Lycée attend 53 élèves supplémentaires. La rentrée 2011 ne peut pas se faire dans des conditions décentes, selon les propos mêmes de Monsieur le Proviseur.
Les solutions préconisées, à ce jour, par le Recteur, sont :
·          la suppression d’options (Anglais européen ; Langues anciennes ; LV3 ; ….) ;
·          et/ou la suppression de groupes à effectifs réduits (Accompagnement Personnalisé ; Langues ; Travaux Dirigés ; Travaux Pratiques ; …) bien que figurant dans les textes officiels ;
·          l’augmentation du nombre d’élèves par classe mettant en cause la sécurité dans des locaux qui ne peuvent recevoir plus de 32 élèves !
Le Conseil d’Administration du 17 février a sollicité une audience auprès du Recteur. Elle lui a été accordée le vendredi 25 mars à 11h00.
Pour appuyer la délégation, Parents, Élèves, Enseignants, réunis en l’Assemblée Générale le 16 mars, ont décidé d’appeler :
·            le jeudi 24 mars à une journée LYCÉE MORT
·            à occuper le lycée les 24 et 25 mars au moins

Il vous est donc demandé de bien vouloir ne pas envoyer votre enfant au Lycée le 24 mars (aucuns cours ni contrôles) et de vous faire connaître pour votre participation à l’occupation, minime soit-elle, en téléphonant au 06.33.40.56.23
LA FORMATION ET L’AVENIR DES ÉLÈVES EST EN JEU !
L’ÉTAT DOIT LEUR RENDRE CE QUI LEUR EST DU !

·          Après la Journée « Portes Ouvertes » du 19 mars, un communiqué a été diffusé à la presse.
·          Le tract ci-dessus sera distribué aux élèves du Lycée le 21 mars à partir de 07h45.
·          La FCPE et les enseignants se proposent de contacter les organes de presse locaux (journaux, télé, radio) pour médiatiser les journées des 24 et 25 mars. Aussi, l’occupation devrait être importante à partir de 15h00 le 24 mars.
·          De leur côté, des élèves élaborent des propositions d’actions qu’ils soumettront à l’ensemble de leurs camarades.

Dans la perspective des suppressions de moyens programmées dans les années prochaines à l’Éducation Nationale, la FCPE des Collèges et Lycées d’Uzès souhaite attirer votre attention sur le fait que les conditions d’enseignement, options,… qui seraient détériorées ou perdues cette année ne seront certainement jamais rétablies pour les futurs élèves. Pour nos enfants, nous sommes donc tous concernés !

Collège Lou Redounet

Conseils de classes

Bulletin Officiel

BO n°9 du 03 mars 2011 :
Classe terminale, série littéraire : Programme de littérature pour l’année scolaire 2011/12 (lire)

BO spécial n°3 du 17 mars 2011 :
Programmes d’enseignement des nouvelles séries technologiques : (lire)
Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable (STI2D)
Sciences et Technologies de Laboratoire (STL)
Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués (STD2A)

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble
pour être informés régulièrement
REJOIGNEZ la fcpe

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



Journée d’action du 19 mars réussie au lycée Charles Gide d’Uzès

Dans le cadre de la journée d’action pour « sauver l’Education Nationale », le lycée Charles Gide d’Uzès a su se mobiliser. Tous les enseignants du lycée, qui recevaient les parents, venus se renseigner, lors d’une matinée « portes ouvertes », leurs ont expliqué la situation alarmante qui attend leurs enfants à la rentrée prochaine si des moyens supplémentaires ne sont pas rapidement débloqués par le rectorat de Montpellier.

19 Mars 2011

 

En effet, un lycée fonctionne, sur un plan strictement pédagogique (en accord avec les programmes nationaux), en recevant une enveloppe d’heures de l’état (DGH) qui sont ensuite réparties selon le nombre de classes, les filières et les options.

 

Au lycée Charles GIDE, cette enveloppe horaire est inférieure d’une soixantaine d’heures par rapport à l’année dernière alors que l’on attend l’équivalent de 2 classes en plus. Le fonctionnement normal du lycée s’avère impossible.

 

Les solutions préconisées, à ce jour, par le Recteur, sont, la suppression d’options (Anglais européen ; Langues anciennes ; LV3  ….) et l’augmentation du nombre d’élèves par classe !

Pour sauvegarder ces options, à la rentrée prochaine, l’alternative serait l’absence de groupes à effectifs réduits (Accompagnement Personnalisé ; Langues ; Travaux Dirigés ; Travaux Pratiques …).

 

Les personnels et la FCPE (association  de parents d’élèves)19 Mars 2011 (2)

ont déclaré : « Nous refusons de sacrifier des options et des conditions d’enseignement favorables à nos élèves, qui leur ont permis, jusqu’à présent, d’obtenir d’excellents résultats au Baccalauréat. »

 

Ils ont érigé, dans la cour de l’établissement, des banderoles proclamant :

 

PRIORITE A L’EDUCATION

RENDONS AUX ELEVES CE QUI LEUR EST DU !

19 Mars 2011 (5)

A l’appel de la FSU certains élus de l’Uzège, des associations, des fédérations syndicales et des partis politiques se sont joints à un rassemblement devant le lycée pour exprimer leur solidarité à l’action des personnels de l’établissement.

19 Mars 2011 (4)

Une délégation d’élus locaux et de représentants politiques a été reçue par le Proviseur du lycée, M Cabanis.

19 Mars 2011 (6)

Les parents d’élèves et les élèves

19 Mars 2011 (3)

ont déjà annoncé la poursuite de l’action initiée aujourd’hui par le personnel, avec, jeudi 24 mars, une journée « lycée mort » pour symboliser le risque  de mort pédagogique du lycée à la rentrée prochaine. Dès le jeudi soir, une occupation de l’établissement par les élèves, les parents d’élèves et les enseignants, doit avoir lieu ; occupation qui devrait se poursuivre, le vendredi 24 mars, jour où une délégation sera reçue par le Recteur d’Académie.

 

A suivre ….



12

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES