FCPE de l’Uzège : Flash Info n°38

n° 38.10.11
du 29/05/11

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com

Conseil Local

En raison du pont de l’Ascension, le Conseil Local FCPE des Collèges et Lycées d’Uzès a été déplacé au mercredi 08 juin à 20h30 à la MJC Place de Verdun 30700 – Uzès.

Collège JL Trintignant

Le Conseil d’Administration a eu lieu le 24 mai.
Quelques points importants en résumé :
·         Convention pour le développement de l’agriculture biologique dans la restauration scolaire du Gard :
L’accueil des élèves sur les exploitations agricoles, inscrit dans la convention, n’est pas financé par le Conseil Général.
Cette convention est ambigüe puisque l’on demande aux Collèges de s’engager à respecter certaines actions alors même que l’introduction de produits biologiques dans les cantines scolaires est une obligation du Grenelle de l’Environnement. D’autre part, l’Unité de Production est à Nîmes : cela nécessiterait une cuisine dans le cadre de circuits courts.
·         Poids des cartables :
La FCPE s’inquiète encore du poids des cartables, mais il semble difficile de faire mieux qu’actuellement, des efforts ayant déjà été faits (un livre pour deux, des cahiers plus petits). Selon les enseignants, le livre numérique ne peut être la solution car l’apprentissage passe par la recherche individuelle, avec un matériel identique à la maison et au Collège.
·         Crédit d’État :
Un crédit d’état de 839€ pour le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté est affecté à la formation 1er secours (PSC1). Cela concerne 98 élèves.
Le SISU a reconduit cette année encore la subvention demandée; le FSE participe également au financement de la formation. Mme la Principale rappelle que les 10 000€ de subvention supplémentaire allouée en début d’année par le CG sont fléchés sur la viabilisation et qu’ils ne doivent pas servir à autre chose.
La représentante de la ville d’Uzès et membre du SISU, précise que cet équilibre de subvention est précaire. Le SISU étant appelé à disparaître, le Collège ne pourra plus toucher ces subventions…
Le transfert de la subvention d’état du CESC pour le PSC1 est voté à l’unanimité.
·         Fonds sociaux :
Les fonds sociaux sont en diminution de plus de 40% sur toute l’académie. De plus en plus de familles ont du mal à payer, même de petites sommes, mais surtout celles concernant la ½pension. Mme la Principale constate une paupérisation certaine des élèves du Collège : c’est la première année où le Collège a autant de difficultés à recouvrer les dettes.
Le Collège compte 320 ½pensionnaires (sur 402 élèves), plus une vingtaine d’élèves au ticket.
Le fond social collégien (70€, correspondant à une aide pour une famille concernant le règlement d’un voyage), et le fond d’aide des cantines (1064.91€, correspondant à une aide pour des familles ayant des difficultés de paiements cantine) est adopté à l’unanimité.
Par ailleurs, il est prévu un prélèvement de 2042,40€ sur les fonds de réserve du chapitre restauration pour pallier le non paiement de six familles en grande difficulté.
·         PSC1 des élèves de 4ème :
Il est proposé une demande de participation des familles d’un montant de 10€.
La FCPE rappelle que dans les débats précédents, il a été souligné la paupérisation des familles du Collège, et qu’une somme de 10€ peut être assez conséquente pour nombre d’entre elles.
La FCPE rappelle également que le PSC1 est inscrit dans les textes, et que donc l’Etat, via l’Education Nationale, a le devoir de subventionner cette formation, pour un simple principe d’égalité entre les élèves et de gratuité. Elle précise encore que cette formation est gratuite au Collège Lou Redounet, et qu’il n’y a pas d’égalité de traitement.
Mme la Principale affirme que l’Etablissement prendra en charge le financement de la formation pour les familles les plus en difficulté. Elle déplore devoir demander 10€ aux familles, mais sans cette solution, les élèves ne pourraient pas passer le PSC1.
Mme la Principale rappelle que « Le livret personnel de compétences fait également mention des attestations scolaires de sécurité routière et du certificat de prévention et secours civique qui, néanmoins, ne sont nécessaires ni pour la validation du socle commun, ni, par conséquent, pour l’obtention du diplôme national du brevet. ».
Par ailleurs, la FCPE soulève un point concernant le prestataire dispensant cette formation (à savoir l’association France Télécom). Elle déplore que l’équipe de l’Hôpital du Mas Careiron, pour la même qualité de formation et pour le même coût n’ait pas été retenue. Le partenariat avec le Mas Careiron présente trois avantages : service public, professionnels de la santé, proximité.
Mme la Principale envisagera cette proposition pour l’année prochaine.
La demande de participation de 10€ aux familles est adoptée par 4 pour, 10 abstentions et 2 contre (FCPE).
·         Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté :
o         Un forum santé animé par les parents, les enseignants et la MJC (deux interventions sur l’année, au sein même du Collège).
o         Intervention de la Brigade de la délinquance juvénile
o         Intervention du planning familial.
o         Des groupes de parole ont été mis en place, sans qu’aucun adulte de l’établissement ne soit présent. Les deux délégués des élèves témoignent de la pertinence de cette démarche, qui a permis à chacun d’avoir une vraie liberté de parole, sans peur de s’exprimer.
o         Intervention auprès de la Maison Familiale et Rurale de Castillon-du-Gard pour les élèves de 4ème.
Don du Sang le mardi 31 mai au Collège de 14h00 à 18h00, avec un accueil par les élèves de 3ème1.
·         Section Basket :
Une section basket à horaire aménagé, dans le cadre de l’accompagnement éducatif, est en projet. Elle serait encadrée par un professeur d’EPS et un professeur de SVT, entraîneur de Club. Elle s’adresserait en priorité aux élèves de 6ème actuellement inscrits à la section basket de l’Association Sportive.
·         Questions diverses :
o         La FCPE demande si les places en Anglais Européen sont limitées, et si oui, quels sont les critères de sélection :
Trois enseignants de langue et Mme la Principale se réuniront pour étudier les dossiers et retiendront essentiellement 3 critères :
- le niveau,
- la motivation,
- la qualité du travail que l’élève est capable de fournir sur la durée.
Cette section sera probablement à 22/24 élèves l’année prochaine (il s’agit bien d’une section et non d’une classe, les élèves étant répartis sur les 8 classes de 4e et de 3e).
o        Sécurité aux abords du Collège :
Compte tenu du plan d’aménagement de la Halle de Sport, la représentante de la mairie ne peut assurer la construction d’un ralentisseur pour la rentrée prochaine.
o        Vie scolaire :
Une demande de dotation supplémentaire de postes de surveillants pour la rentrée prochaine est déposée par le CPE et un enseignant, sous forme de motion, votée par l’ensemble des personnes élues au Conseil d’Administration.

Conseils de classe du 3ème trimestre :

Conseils de classes

·          Arrêt des notes le 04 juin pour les élèves de 3ème.
·          Arrêt des notes le 09 juin pour les élèves de 6ème et de 4ème.
·          Arrêt des notes le 14 juin pour les élèves de 5ème.

Collège Lou Redounet

Les associations de parents d’élèves ont été reçues mercredi 25 mai par Monsieur le Principal et Madame la Principale-Adjointe.
Le compte rendu sera édité dans le prochain Flash Info.

Lycée Charles Gide

·         Conseils de Classe :
Le conseil de classe de 1ère S4 est déplacé du mardi 07/06 à 15h30 au lundi 06/06 à 15h30.
·         Demande d’audience au Conseiller Régional :
Les enseignants ont été reçus le 19 mai. La FCPE attend encore… !
·         Réunion Profs-FCPE :
Pour lever toute ambigüité sur notre position à défendre l’équité de traitement de tous les élèves, quels que soient leur série et leur niveau de classe, le bureau de la FCPE a proposé aux enseignants de confronter nos approches respectives lors du Conseil Local du 08 juin.

Bulletin Officiel

BO n°21 du 26 mai 2011 :
·            Examen et Concours : Conditions d’accès et de sortie des salles de composition et dispositions relatives aux fraudes (lire)
·            Cycle terminal de la voie générale : Programme d’enseignement d’éducation civique, juridique et sociale en classe de première (lire)
·            Bourses nationales d’enseignement du second degré de lycée : année scolaire 2011-2012 (lire)

Actualités du Ministère

·          Luc Chatel et Valérie Pécresse ont affirmé, à l’occasion d’un déplacement au Lycée Maurice Ravel, leur volonté de démarrer l’orientation active dès la classe de première pour la rendre encore plus progressive (!?).
·          Valérie Pécresse a annoncé, le 13 mai 2011, les objectifs de la nouvelle licence qui sera mise en place à la rentrée 2012 (!?).
La nouvelle licence a pour vocation de devenir un diplôme de référence reconnu par tous, un modèle universitaire de formation qui conjugue exigence académique et professionnalisation. Pour la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cette nouvelle licence doit poursuivre plusieurs objectifs :
o         transmettre davantage de savoirs (introduire de la pluridisciplinarité dans chaque grand champ de formation, définir un seuil minimal horaire de cours afin de garantir à tous les étudiants l’accès à une formation exigeante) ;
o         mieux accompagner les étudiants (réduire la taille des groupes en classe ou remettre à niveau les étudiants fragiles mais aussi accentuer le contrôle continu) ;
o          professionnaliser les étudiants en renforçant les enseignements de langue étrangère et d’informatique et en facilitant la réalisation de stages.
·          Luc Chatel et Valérie Pécresse se sont rendus à l’IUFM de Cergy-Pontoise le 23 mai qui devrait ouvrir, à la rentrée 2011, un master en alternance pour les étudiants se préparant aux métiers de l’enseignement.
Cette seule forme de formation résoudra-t-elle la crise majeure que connait aujourd’hui le recrutement des enseignants et des conseillers principaux d’éducation et permettra-t-elle d’élever leur niveau de professionnalisation (!?).
·          Luc Chatel annonce l’extension du dispositif « cours le matin, sport l’après-midi » à 125 établissements supplémentaires.
Que penser d’une mesure consistant à consacrer, pour quelques-uns, les après-midi au sport, alors que, dans le même temps, d’autres n’auront pas l’horaire obligatoire d’EPS, que des options sont supprimées, que la subvention ministérielle au sport scolaire est diminuée de 5% et que la libération du seul mercredi après-midi à tous les élèves pour pratiquer le sport scolaire n’est pas assurée (!?).
À suivre…

parce qu’il est plus difficile d’agir seul que tous ensemble
pour être informés régulièrement
REJOIGNEZ la fcpe
(bulletin d’adhésion en PJ)

Collèges et Lycées d’Uzès
fcpe30700@gmail.com



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES