Portes ouvertes au lycée Gide – Information à destination des familles

 

Le tableau ci-dessous montre l’évolution de notre établissement depuis 4 ans.

 

Rentrée scolaire

Effectifs

Nombre de classes

Dotation horaire

2009

770 élèves

26,5

1079 heures

2010

816 élèves

27

1161,5 heures

                     2011

872 élèves

         27,5

1118 prévues

Effectives en septembre 2011: 1214 h

 

2012

890 élèves (prévision)

28 prévues (29 si 11 classes de  2des à la rentrée)

1193 h

Demandées :

1230 h

 

Chaque année, le lycée Charles Gide gagne une 50aine d’élèves

et doit créer des classes supplémentaires pour accueillir les élèves.

 

Notre établissement se développe, c’est un atout.

 

Accueillir davantage d’élèves et rendre un service de qualité, cela suppose :

- des postes en nombre suffisant, dans tous les secteurs de l’établissement (administration, entretien, pédagogie, vie scolaire)

- des locaux adaptés aux besoins des élèves (salles d’études et de détente, réfectoire, internat, plateau sportif)

- la possibilité d’offrir différentes voies de formation (choix des enseignements d’exploration, des options et des enseignements de spécialité)

 

Quelle sera la situation du lycée à la rentrée 2012 ?

 

-       Il manquera des personnels en vie scolaire et dans les services administratifs et d’entretien.

-       Aucune suppression de postes d’enseignant mais la part des heures supplémentaires augmente, ce qui signifie que dans certaines disciplines, la charge de travail augmentera alors qu’elle est déjà difficilement supportable actuellement puisque les services du Ministère de l’Education Nationale estime qu’un enseignant de lycée réalise déjà un temps de travail de 39h45.

-       Notre dotation horaire est calculée sur des divisions à 32 élèves par classe ; nous devons être un des seuls lycées de l’Académie à bénéficier de ce ratio puisque la moyenne par classe dans les autres lycées et fixées à 36 élèves. Mais la dotation est prévue sur la base de 10 classes de seconde, alors que nous en avons 11 cette année et que les effectifs en provenance des collèges ne diminuent pas, au contraire.

 

Si notre lycée est moins touché que d’autres dans l’Académie par la réduction des moyens de fonctionnement, c’est qu’il a su faire reconnaître par les services de tutelle la vétusté de ses locaux. Il ne fait pas l’objet d’un régime de faveur.

 

Il est facile d’imaginer que les difficultés matérielles vont aller croissant si l’établissement ne parvient pas à s’agrandir rapidement.

Or ces difficultés pèsent sur les projets d’avenir :

Comment imaginer de créer des sections post-bac, qui sont aujourd’hui un prolongement presque obligé des classes de lycée ?

Comment ouvrir des enseignements optionnels, si utiles pour diversifier les voies de formation, quand on est limité par le nombre de salles de cours ?

Comment maintenir le recrutement le plus large possible quand il faut en passer par une restriction de la carte scolaire pour ne pas dépasser un seuil fatidique d’élèves inscrits ?

 

Le lycée Charles Gide est un établissement de proximité offrant de nombreux avantages aux élèves et à leurs familles. Les résultats de notre établissement restent parmi les meilleurs du Gard depuis plusieurs années.

Il doit cependant évoluer  pour répondre aux besoins d’une population scolaire plus nombreuse et plus diverse.

 

Les enseignants du lycée demandent aux parents de soutenir toutes les démarches entreprises auprès des pouvoirs publics afin d’obtenir de toute  urgence l’indispensable restructuration du lycée.

 

 

Les représentants SNES FSU des personnels du lycée Charles Gide

 

 

 



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES