Au revoir Luc Chatel…

Par François Jarraud du café pédagogique

 

 

La victoire de François Hollande à l’élection présidentielle ouvre une nouvelle période pour l’Ecole. Le nouveau ministre devra affronter de sérieuses difficultés.

 

La défaite de N. Sarkozy est une bonne nouvelle pour l’Ecole. Durant ces cinq dernières années, Xavier  Darcos , puis Luc Chatel, ont piloté l’Ecole en donnant la priorité aux économies budgétaires et en les réalisant souvent de façon néfaste. Le gain de 9000 postes réalisé en supprimant la formation pratique des enseignants est exemplaire de ces économies à courte vue. Ils ont aussi entraîné l’Ecole vers un nouveau modèle, fortement influencé par l’école anglo-saxonne : évaluations multipliées, permettant une mise en concurrence des établissements, autonomie accrue des établissements invitant à un nouveau management de l’Ecole. Il sont ainsi attaqué les valeurs de l’Ecole et s’apprêtaient à aller plus loin en ce sens. Cette dérive est stoppée nette par le départ de N. Sarkozy.

 

Bonjour Vincent Peillon…

 

François Hollande n’a pas indiqué qui serait son ministre de l’éducation nationale, choix qui appartient d’ailleurs au premier ministre. Mais personne ne semble mieux placé à gauche que Vincent Peillon pour ce poste. Député européen, V. Peillon est agrégé de philosophie. Il a enseigné une quinzaine d’années et il a développé une pensée originale et riche sur l’Ecole. Durant la campagne présidentielle, il a pris en charge les questions d’éducation, réunissant autour de lui  les experts du PS (B. Julliard, Y Trigance) et les cadres de l’éducation nationale conseillant le candidat. Il a su faire fonctionner ces différents cercles qui entouraient le candidat. Et l’on sait à quel point l’éducation a été une question décisive dans le démarrage de la campagne de F . Hollande.

 

Et les difficultés

 

Les défis à relever par le nouveau gouvernement sont nombreux et complexes. Le nouveau gouvernement va prendre un système éducatif en mauvais état, avec des acteurs démoralisés et des attentes en terme d’efficacité,  de formation et de rattrapage salarial importantes. La réforme de la formation des enseignants, par exemple, implique que le nouveau gouvernement dégage des milliers de postes pour permettre de vrais stages pour les nouveaux enseignants. Ce qui renvoie à la question du recrutement, un vrai casse tête budgétaire et démographique. L’éducation nationale est appelée à consommer la moitié des titulaires d’un master 2 pour ses besoins ce qui n’est pas raisonnable. Pour augmenter le nombre de candidats aux concours il faudrait donc soit relever les salaires et améliorer les conditions de travail et de carrière, mais cela semble bien difficile, soit pré-recruter en amont chez les étudiants, mais là aussi est-ce financièrement supportable ? Pour faire face à l’échec scolaire, le candidat socialiste s’est engagé à mettre « plus de professeurs que de classes » au primaire. Avec quels postes ?

 

La marge de manoeuvre du ministre va être très étroitement dépendante d’une situation économique globale imprévisible mais fortement hypothéquée par la crise grecque. Au soir du 6 mai, ces difficultés devraient se rappeler très rapidement aux nouveaux responsables. La fête sera courte.

 

 

Hollande : Un nouveau souffle pour l’Ecole ? 

« Refondation », « redressement moral et intellectuel », A Orléans, François Hollande a placé l’enjeu de la reforme scolaire très haut. « C’est un nouveau contrat entre l’école et la Nation, un pacte éducatif  » qu’il propose, « une réforme globale »… Le point sur ses propositions pour l’Ecole.

Lisez l’article

 

 

 

 

Vincent Peillon : « Refonder la République par l’école »

« Il faudra revoir les programmes de 2008, et cesser les empilements, les redondances ou les aberrations ». C’est à une  » refondation de la République par l’école » qu’appelle Vincent Peillon, chargé de l’éducation dans l’équipe de campagne de François Hollande.

Lisez l’article

 



recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES