Communiqué de la FSU du Gard et de la FSU de l’Uzège

Uzès, le 3 octobre 2012

Communiqué de la FSU du Gard et de la FSU de l’Uzège
La FSU, fédération syndicale de la Fonction Publique, ne peut qu’être interloquée en lisant les
propos de M. Chapon qui prétend tracer l’avenir de l’Uzège seul, depuis son bureau de la mairie d’Uzès.
Nous suivons, depuis plusieurs années, le dossier de réaffectation du terrain de « l’ancienne gendarmerie » qui doit accueillir un internat commun aux Lycées Georges Guynemer et Charles Gide.
C’est bien M. Chapon, qui, malgré ce qu’il affirme, a tout mis en oeuvre depuis cinq ans pour que ce projet n’aboutisse pas.
Contrairement à ce qui est dit, M. le maire n’a jamais inclus la nécessité de restructurer les deux lycées, dans son projet de plan local d’urbanisme. Pour lui, est-ce d’ailleurs une nécessité d’accueillir plus de 1000 jeunes, scolarisés dans la ville d’Uzès ? On peut en douter.
Il préférerait peut-être voir renvoyer hors de la ville ces jeunes et leurs professeurs, qui pour beaucoup, ne se rendent sur Uzès que pour leur travail.
Pas sûr que les commerces de la ville y gagneraient, notamment hors saison.
Pour ce qui est du bâtiment de l’actuel internat du lycée Charles Gide d’Uzès, M. Chapon « envisagerait de le vendre à un promoteur » : il avoue donc bien qu’un de ses principaux objectifs est de disperser les biens publics au plus offrant !
Notons que s’il mettait sournoisement ce projet à exécution cela contraindrait la Région, qui a l’obligation de proposer une solution d’internat aux élèves, à louer encore plus cher le bâtiment.
Le maire d’Uzès et ses soutiens peuvent crier qu’il y a trop de dépenses ici ou là, mais par leurs actes d’édiles ce sont bien eux qui créent les conditions d’une augmentation des dépenses.
Non, à la lecture de ces propos, nous ne pouvons que faire l’amer constat que les missions d’éducation et de scolarisation qui incombent à l’État et aux collectivités locales sont totalement étrangères aux réflexions du maire d’Uzès.

Pour les lycées comme pour le centre aqualudique, M. Chapon fait clairement le choix d’entraver au maximum les actions en faveur de la jeunesse et au-delà l’attractivité d’Uzès et de sa région.

Pour la FSU départementale (Gard) : Emmanuel Bois
Pour la FSU de l’Uzège : Franck Tichadou
06.76.46.85.49

fichier pdf Communiqué FSU Uzege oct 2012



Laisser un commentaire

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES