La FCPE aborde les actions du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège dans son flash info n°27

Actualités du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège :
·         Lors de l’audience du 26 février au Conseil Général, le planning prévisionnel de la Halle de Sport de Mayac a été communiqué. Il est malgré tout assujetti à la réception par le CG d’un courrier de la Commune d’Uzès concernant la modification simplifiée du PLU.
o         Différents temps des architectes : mars 2013-septembre 2013
o         Dépôt de permis de construire : novembre 2013
o         Appel d’offres : mai 2014
o         Début des travaux : novembre 2014
o         Livraison : septembre 2015
Le Comité ne peut se satisfaire de la lenteur administrative d’une construction d’intérêt général attendue depuis dix ans !
·         Le Comité a demandé audience au Préfet et souhaite aborder avec lui les questions relatives à la restructuration des Lycées, la construction de la Halle de Sport de Mayac, la sécurisation des abords des établissements scolaires d’Uzès.
·         La demande de rendez-vous auprès du Président de la Communauté de Communes Pays d’Uzès et des Vices-Présidents en charge de l’Education et des Equipements sportifs est toujours sans réponse à ce jour.
·         Le Comité a déterminé les actions suivantes auxquelles sont conviées les médias :
o           Pose de la première pierre de la Halle de Sport de Mayac le mercredi 27 mars à 11h45.
o           Visite des Lycées par les Maires et le Député le mercredi 27 mars à 14h30.
o           « Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui » au Centre social de Saint-Quentin le mardi 10 avril.
La FCPE est actrice au sein du CDSESPU. Elle vous invite à participer nombreux à ces actions symboliques en faveur de projets d’intérêt public qui concernent nos enfants et à leur donner le poids pour peser sur les décideurs.



le Fil d’Info n°05 du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

Comité de Défense et de Soutien

aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

 

Numéro 05 du 14.03.2013

Actions ────────────────── 

  • Les 58 maires des communes appartenant au bassin de recrutement et le député de la circonscription ont été invités par courrier à visiter les Lycées. La presse, journaux et télé seront présents. La visite de l’ensemble du site est un moyen de faire constater la situation matérielle des lycées et d’obtenir l’appui des élus.

 

  • La demande de rendez-vous auprès de la CCPU est restée sans réponse à ce jour. Les élus concernés ont été relancés.

 

  • Une action de sensibilisation est envisagée en avril au Centre social de Saint-Quentin  (archives visuelles et sonores sur la lutte de 1974-1980 – extraits de films et photos depuis l’automne 2012) : Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui.

 

  • Le Conseil Régional a adressé un courrier aux services de la DRAC en date du 21 janvier pour que soit précisé si un diagnostic archéologique est prescrit. Donc aucun contact n’a été pris avec le service concerné par les fouilles archéolo-giques comme annoncé précédemment !

 

  • Depuis le 06 février, un cabinet d’architecte a été missionné pour effectuer l’étude esquisse de l’aménagement du terrain de la gendarmerie.

 

  • Il est proposé que le projet de centre aqualudique entre dans les objectifs du comité puisque la piscine fait partie des équipements sportifs indispensables aux scolaires pour répondre aux programmes et à l’objectif du ‘‘savoir nager’’.

 

  • Des membres du Comité ont été reçus rapidement par le Conseil Général, le 26 février (Conseillers Généraux en charge des Bâtiments, des Collèges, du Canton).

 

Dans l’attente d’un courrier de la Mairie d’Uzès concernant la modification simplifiée du PLU le calendrier serait :

- Concours d’architectes fin mars, remise fin juin

- Démarrage des études pour septembre

- Dépôt du permis de construire en novembre

- Appel d’offres en mai 2014

- Démarrage des travaux en septembre 2014

- Livraison en septembre 2015

Le CDSESPU souhaite que le courrier de la Mairie d’Uzès ait bien été reçu par le CG et ne saurait se satisfaire de la lenteur administrative d’une construction d’intérêt général attendue depuis dix ans !

 

  • Le CDSESPU a sollicité une audience auprès du Préfet du Gard.

 

 

Chiffres ───────────────── 

  • 10 Conseils municipaux ont déjà adopté la délibération proposée par le CDSESPU (ci-dessous).
  • 9 Communes ont déjà fait savoir leur participation à la visite des Lycées.

 

Calendrier ──────────────── 

  • Pose de la première pierre de la Halle de Sport de Mayac le mercredi 27 mars à 11h45.
  • Visite des Lycées par les Maires et le Député le mercredi 27 mars à 14h30.
  • Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui au Centre social de Saint-Quentin le mardi 10 avril à 18h00

 

Divers ─────────────────── 

  • Courriers, communiqués,… sont sur le blog Défense du service public d’Education en Uzège.  Voir

 

Contacter le Comité : cdsespu30@laposte.net

Version PDF : fichier pdf Fil Info 05

Délibération : fichier doc Délib lycée Uzès pour CM



La FCPE de l’Uzège présente les Actualités du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège dans son Flash info n°22

Actualités du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège :
·         Lors de la réunion publique du 22 janvier, la Conseillère Régionale a informé que :
o         compte tenu des contraintes liées à la zone protégée et du calendrier des différentes phases qui en découle, la restructuration complète, aménagement du site de l’ancienne gendarmerie et des locaux libérés sur le Lycée Gide, serait achevée en 2017.
o         la Région s’est fait à l’idée qu’il allait falloir négocier le bâtiment de l’internat, proposé par le Maire d’Uzès à des tarifs variables, de 500 000 à 350 000 €, alors que l’investissement de la commune a été largement remboursé par le montant des locations (600 000€) versées par la Région.
Elle a réaffirmé que pour la Région, cette restructuration a un caractère d’utilité publique et qu’elle utiliserait tous les leviers possibles à sa réalisation.
·         Les courriers au Maire d’Uzès du 21 novembre et à l’Adjoint en charge de l’Urbanisme du 15 décembre, concernant le règlement de la ZAC Mayac nécessaire à la construction de la Halle de Sport, sont toujours sans réponse à ce jour ! Le Comité a sollicité une audience auprès du Conseil Général avant de demander l’arbitrage du Préfet.
·         La demande de rendez-vous auprès du Président de la Communauté de Communes du Pays d’Uzès et des Vices-Présidents en charge de l’Education et des Equipements sportifs est sans réponse à ce jour.
·         Le Comité envisage des actions plus spectaculaires au retour des vacances scolaires d’hiver.



La FCPE de l’Uzège présente les Actualités du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège dans son Flash info n°21

Actualités du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège :
·         Une distribution de tract aura lieu le 20 décembre lors de la Journée de la Truffe à Uzès, lors des réunions parents-profeseurs des 17 et 29 janvier au Collège JL Trintignant.
·         Une proposition de délibération des Conseils Municipaux en soutien au Comité a été envoyée aux Maires du bassin de recrutement du Lycée Gide.
·         Les courriers au Maire d’Uzès du 21 novembre et à l’Adjoint en charge de l’Urbanisme du 15 décembre, concernant le règlement de la ZAC Mayac nécessaire à la construction de la Halle de Sport, sont toujours sans réponse à ce jour !
·         Une demande de rendez-vous auprès du Président de la Communauté de Communes du Pays d’Uzès et des Vices-Présidents en charge de l’Education et des Equipements sportifs a été sollicitée.
·         La prochaine réunion publique du Comité aura lieu le mardi 22 janvier 2013 à 18h00 en salle des Commissions de la Mairie d’Uzès en présence de Madame Margutti, Conseillère Régionale. Ce sera la première fois qu’une élue viendra parler avec précision des intentions de la Région sur la restructuration des Lycées. Cette réunion est ouverte à tous.



Flash info FCPE n°15 : Point hebdomadaire du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

· L’audience du jeudi 13 décembre à la Région concernant la restructuration des Lycées a été reportée au lundi 17 décembre. La délégation sera porteuse de la pétition comportant plus de 1200 signatures.
· Le courrier au Maire d’Uzès concernant le règlement de la ZAC Mayac nécessaire à la construction de la Halle de Sport est toujours sans réponse à ce jour !
· Lors de la réunion du 12 décembre, le Conseiller Général du Canton a informé que le concours des 5 architectes sélectionnés pour la construction de la Halle de Sport est lancé.
· La banderole « URGENCE SCOLAIRE A UZES : DES LYCEES RENOVES – UNE HALLE DE SPORT A MAYAC », récupérée, est déployée rue du Collège jusqu’aux vacances scolaires de Noël.
· La prochaine réunion publique du Comité a été programmée pour le 23 janvier. Elle est ouverte à tous.



Report de l’audience au Conseil Régional

La réunion entre le collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès et la Région  initialement programmée le jeudi 13 décembre 2012 est reportée au lundi 17 décembre à 13h30.

Cette réunion mettra en présence les personnes suivantes :

du côté du conseil régional,
- Karine Margutti, conseillère régionale, suppléante de M. Verdier au CA du Lycée Guynemer
- Bernard Bolluix, Directeur de l’Education
- Benoît Célié, Directeur adjoint de l’Education
- Isabelle Blanca, conseillère technique au cabinet du Président, en charge de l’Education

du côté du collectif,

- Nicole Bouyala :
Maire de St Quentin la Poterie de 1983 à 2001,
Chargée de mission cabinet ministériel de 1981 à 1986,
Auteur d’un livre sur la bataille du Lycée d’Uzés  1974 1981
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Odile Pernin-Vidal :
Adjointe au maire de Vallabrix
Enseignante, syndiquée SNES – Syndicat National des Enseignements de Second degré
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Bernard Rieu :
Maire de vallabrix
Membres du bureau de la Communauté de Communes de L’Uzège
Enseignant retraité,
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Michel Huet :
Représentant de parents d’élève FCPE
Secrétaire du SNEP – Syndicat National de l’Education Physique
Enseignant retraité
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Franck TICHADOU :
Conseiller municipal de Montaren et Saint Médiers
Vice Président du Syndicat Intercommunal Scolaire de l’Uzège
Secrétaire de l’Uzège de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU)
Enseignant lycée Charles Gide d’Uzès
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Denis Fernandes :
Agent d’encadrement Région sur les lycées Gide et Guynemer d’Uzès
Représentant : SNUACTE – Syndicat National Unitaire des agents des Collectivités Locales et de l’état
Membre du collectif pour la restructuration des lycées



Le point sur la situation du Collectif sur la restructuration des lycées d’Uzès du 28 novembre au 7 décembre 2012

En réponse à notre 1er demande d’audience au Président de Région le collectif a reçu, le 7 décembre, un courrier du Président, en date du 4 décembre : “Mon emploi du temps très chargé actuellement ne me permet pas de vous recevoir mais je souhaiterais que vous rencontriez, dans un premier temps, M Stéphane GOZLAN, mon directeur de cabinet.”
Entre temps notre relance à la Région en date du 4 décembre a porté ses fruits et le collectif a obtenu une audience express ; ce rendez-vous aura lieu le jeudi 13 décembre à 9H30 à l’Hôtel de Région avec M CRESTA, Vice-Président délégué à l’Education, M BOLUIX, Directeur de l’Education et Monsieur CELIE, Directeur Adjoint de l’Education.
Le Collectif sera représenté par : Nicole Bouyala, Odile Pernin Vidal, Denis Fernandes, Michel Huet, Bernard Rieu et Franck TICHADOU.

Nous avons 6 nouveaux adhérents ce qui porte le nombre à 37.

Emmanuelle Michard a récupéré de nouvelles pétitions avec 180 signataires. Nous avons donc environs 1200 signataires !
Il faut que toutes les pétitions soient amenées à la prochaine réunion publique, le mercredi 12 décembre à 18H à la Mairie d’Uzès. Le compte exact sera fait à ce moment-là et les pétitions iront, le lendemain, à la Région.

Banderole, suite
Le courrier adressé au maire d’Uzès par Nicole Bouyala a été publié dans le dernier Républicain et sur le blog du collectif.
Profitant de la présence de plusieurs élus d’Uzès à la réunion sur le PLU, les membres du collectif (Nicole avec beaucoup d’énergie) ont demandé la restitution de la banderole. La mairie s’est engagée à la rendre.

Suite à notre demande d’espaces d’affichage pour poursuivre au besoin la campagne de mobilisation nous avons reçu cette proposition de Patricia Seror : « Oui, vous pouvez poser une banderole entre les fenêtres de ma maison, qui est située juste à côté du Lycée Gide.
Ceci en hommage à ce qu’a fait Nicole pour que ce lycée existe encore aujourd’hui, et parce que j’en suis voisine et que cela aura une grande visibilité auprès des parents d’élèves et des passants, et bien sûr parce qu’en tant que parent d’élève de futures lycéennes à Uzès, je me sens suffisamment concernée par ce combat pour le faire. »

Réunion sur le PLU
- RV avec l’architecte 5 décembre
Présents : Nicole Bouyala, Emmanuelle Michard, Michel Huet, Odile Pernin-Vidal
Je résume la discussion aux suggestions de l’architecte qui pourront guider nos interventions face aux interlocuteurs de la Région.
1) Avant le concours d’architectes, la Région devrait nommer un programmateur qui définit tout ce qui doit être fait. C’est sur la base de ce cahier des charges que les architectes vont répondre à la commande.
2) Faire un relevé complet du site (les 3 espaces, Guynemer, gendarmerie, Gide), pour matérialiser l’existant et faire ressortir les disponibilités.
3) Penser à l’utilisation d’autres espaces « complémentaires » si nécessaire : par ex., le bâtiment des anciennes casernes avec sa cour.
4) Point essentiel : avoir une réflexion sur l’ensemble du projet, qui dépasse la seule réponse aux besoins cruciaux immédiats (internat, demi-pension) et prévoie le développement des lycées dans les décennies à venir. La réalisation peut ensuite s’échelonner selon les priorités définies au départ (phasage du programme). Autrement dit, il ne faut pas accepter le découpage des opérations proposé actuellement : on s’occupe d’abord de l’ancienne gendarmerie et on voit ce qu’on peut faire avec le reste ensuite.
- Réunion publique sur le PLU – 6 décembre
La question sur l’utilisation du terrain de l’ancienne gendarmerie dans le cadre du secteur sauvegardé a été posée par Nicole Bouyala.
Le maire d’Uzès est intervenu brièvement pour renvoyer la balle à la Région. Il a laissé l’architecte des Bâtiments de France, J. Dreyfus, donner une réponse précise. En résumé :
- possibilité d’utiliser le terrain pour bâtir en respectant des contraintes de hauteur des bâtiments et de proximité avec les propriétés voisines (PLU),
- possibilité d’utiliser le bâtiment partiellement protégé (façade et toitures),
- protection du pigeonnier,
- le dernier projet de la Région comportait trop de bâtiments à construire sur ce terrain.
Le choix de l’emplacement pour réaliser l’extension n’est pas en cause. Les deux architectes (J. Dreyfus, B. Wagon) ont souligné l’intérêt pour la ville de conserver ses établissements scolaires au centre.
B. Wagon a cependant insisté sur la nécessité de faire un projet respectueux du cadre historique, bien intégré dans le secteur sauvegardé.
Dans la discussion qui a suivi, un autre point a été soulevé : pas de construction dans ce secteur sans fouilles archéologiques préalables. On se trouve sur un espace sensible (enclos Saint-Ferréol) où l’on pourrait découvrir des vestiges très anciens. La Région devrait commencer par là dans son programme.
Réunion publique du collectif – 12 décembre 18h – Mairie d’Uzès
Ordre du jour prévisionnel :
- bilan actions et prévision actions futures
- définition d’une ligne de conduite claire pour le RV à la Région
- formuler une déclaration de nos objectifs à diffuser à la presse et peut-être sous forme de tract
- constitution d’un bureau.

Bien cordialement, Odile Pernin-Vidal et Emmanuelle Michard



Le Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège dans le Flash info FCPE n°14

Point hebdomadaire du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège :
· Après relance, la Région a proposé de recevoir une délégation du collectif le jeudi 13 décembre.
· Le courrier au Maire d’Uzès concernant le règlement de la ZAC Mayac nécessaire à la construction de la Halle de Sport est toujours sans réponse à ce jour !
· La banderole « URGENCE SCOLAIRE A UZES : DES LYCEES RENOVES – UNE HALLE DE SPORT A MAYAC », déployée Place aux Herbes a été décrochée et confisquée sans que le propriétaire du bâtiment en ait été averti !
· Le 05 décembre, des membres du Collectif ont rencontré une architecte indépendante pour avoir une image plus précise de ce qui pourrait être d’envisager.
· Le 06 décembre, en mairie d’Uzès, des membres du Collectif ont participé à la réunion publique concernant l’extension du secteur sauvegardé d’Uzès. L’architecte mandaté par la DRAC a déclaré que seules, façade et toiture de l’ancienne gendarmerie devaient être conservées. De nouvelles perspectives s’ouvrent-elles ?
· La prochaine réunion publique du Comité aura lieu le 12 décembre à 18h00 en mairie d’Uzès, « salle des Permanences ». Elle est ouverte à tous.



Le Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège dans le Flash info FCPE n°13

Point hebdomadaire du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège :
· Les courriers adressés au Président de Région et au Maire d’Uzès sont sans réponse à ce jour.
· La banderole « URGENCE SCOLAIRE A UZES : DES LYCEES RENOVES – UNE HALLE DE SPORT A MAYAC » a été déployée sur la Place aux Herbes le 29 novembre. Le 30 novembre, le propriétaire de l’appartement a reçu l’injonction du service de l’urbanisme de la ville de la retirer immédiatement !
· Les élèves du Lycée Gide préparent d’autres banderoles.
· Une réunion publique concernant le PLU aura lieu le 06 décembre en Mairie à laquelle participeront des membres du Collectif.
· La pétition papier et en ligne a recueilli à ce jour plus de 1000 signatures.

u La FCPE des Collèges et Lycées d’Uzès vous invite –si ce n’est déjà fait- à signer et à faire signer la pétition afin de donner du poids à la délégation au Conseil Régional.
Voir et Signer la pétition



Eva Joly veut créer 20 000 postes dans l’Education

Article Libé.fr

La candidate d’Europe Ecologie-Les Verts a répondu ce samedi à l’interpellation de la fédération de parents d’élèves FCPE.

Eva Joly, candidate d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à l’élection présidentielle, a prôné samedi un système éducatif français moins élitiste et souhaité recréer 20.000 postes, lors d’une journée d’interpellation de candidats par la fédération de parents d’élèves FCPE.

« Notre école est aujourd’hui à bout de souffle, nous devons inventer ensemble un nouveau modèle (…) Mais cela ne va pas être simple, car nous partons de 200 ans de tradition élitiste », a-t-elle déclaré à La Bellevilloise, un lieu branché parisien, dans le XXe arrondissement.

« Nous avons un chantier énorme: transformer cette école élitiste en une école devant former des citoyens capables de prendre la parole en public, de comprendre les grands enjeux et de pouvoir dire non », a-t-elle ajouté.

Pour cela, la candidate écologiste prône notamment 20.000 recrutements dans l’Education nationale, des formations professionnelles et permanentes pour les enseignants, une carte scolaire « qui assure la mixité sociale » et une offre de scolarité en maternelle « dès deux ans dans les quartiers difficiles ».

Selon elle, le quinquennat de Nicolas Sarkozy se termine par « une dérive des inégalités » et « une dégradation de notre école » dues notamment au « non remplacement d’un enseignant sur deux » et à « la suppression des structures d’aide », notamment les postes d’enseignants « Rased » contre l’échec scolaire.

«Fondre les grandes écoles dans l’université»

Eva Joly défend également « des écoles dans de mêmes lieux de 6 à 16 ans », des équipes pédagogiques stables et un « véritable statut pour les parents d’élèves », sujet sur lequel elle a pris « un engagement solennel ».

« Je ne rallumerai pas la guerre scolaire », a-t-elle déclaré en réponse à une question sur l’enseignement privé sous contrat avec l’Etat, « mais en assurant que les obligations de service public pèsent sur les écoles qui bénéficient de fonds publics », notamment en termes d’accueil des élèves et de mixité sociale.

Dans le supérieur, elle prône de « fondre les grandes écoles dans les universités, ainsi on améliorerait les universités et on rendrait possible un enseignement supérieur pour tous ».

« Les grandes écoles sont en réalité un lieu de reproduction des élites. Malgré les efforts de certaines, comme Sciences Po Paris, il n’y a pas de diversité dans les grandes écoles », a-t-elle estimé.

Avant elle, sont intervenus devant la première fédération de parents d’élèves Philippe Poutou (candidat du NPA) et Claude Goasguen comme représentant de Nicolas Sarkozy (UMP).

Contrairement à ses prédécesseurs, Eva Joly a été très applaudie par les délégués de la FCPE venus de toute la France. Les relations de la salle avec Claude Goasguen ont même parfois été tendues.

Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), François Hollande (PS) et Jacqueline Gourault au nom de François Bayrou (Modem) devaient à leur tour être interrogés dans l’après-midi.

 

(AFP)



12345...15

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES