Le fil d’info n°6 du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

Comité de Défense et de Soutien
aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

Numéro 06 du 24.03.2013
Actions ──────────────────

·         Pose symbolique de la première pierre de la Halle de Sport de Mayac le mercredi 27 mars à 11h45.

La présence du plus grand nombre à ces actions symboliques en faveur de projets d’intérêt public permettra de mieux peser sur les décideurs.

SOYONS TRES NOMBREUX !

·         Visite des Lycées et de l’ancienne gendarmerie réservée aux Maires et Député ou à leurs représentants le mercredi 27 mars à 14h30.

·         Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui : action de sensibilisation au Centre social de Saint-Quentin (archives visuelles et sonores sur la lutte de 1974-1980 – extraits de films et photos depuis l’automne 2012) prévue le mercredi 15 mai.

Chiffres ─────────────────

·         15 Conseils municipaux ont déjà adopté la délibération proposée par le CDSESPU.

·         Les Communes de Argilliers, Arpaillargues, Aubussargues, Blauzac, Collias, Collorgues, Flaux, Lussan, Meynes, Montaren, Montfrin, Remoulins, St Bonnet du Gard, St Dézéry, St Laurent la Vernède, Vallabrix, Vallérargues ont fait savoir leur participation à la visite des Lycées.

Divers ───────────────────

·         La demande de rendez-vous auprès du Président de la Communauté de Communes Pays d’Uzès et des Vices-Présidents en charge de l’Education et des Installations sportives, sollicitée le 15.01.2013, est toujours sans réponse, malgré une relance !

·         Le 18 mars, le projet du Centre aqualudique a été abandonné par le Conseil Communautaire de la CCPU. Le CDSESPU ne peut qu’envisager d’exprimer son indignation.

·         Courriers, communiqués,… sont sur le blog Défense du service public d’Education en Uzège.

Contacter le Comité : cdsespu30@laposte.net

Téléchargez la version PDF
fichier pdf Fil Info 06.2



le Fil d’Info n°05 du Comité de Défense et de Soutien aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

Comité de Défense et de Soutien

aux Etablissements Scolaires Publics de l’Uzège

 

Numéro 05 du 14.03.2013

Actions ────────────────── 

  • Les 58 maires des communes appartenant au bassin de recrutement et le député de la circonscription ont été invités par courrier à visiter les Lycées. La presse, journaux et télé seront présents. La visite de l’ensemble du site est un moyen de faire constater la situation matérielle des lycées et d’obtenir l’appui des élus.

 

  • La demande de rendez-vous auprès de la CCPU est restée sans réponse à ce jour. Les élus concernés ont été relancés.

 

  • Une action de sensibilisation est envisagée en avril au Centre social de Saint-Quentin  (archives visuelles et sonores sur la lutte de 1974-1980 – extraits de films et photos depuis l’automne 2012) : Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui.

 

  • Le Conseil Régional a adressé un courrier aux services de la DRAC en date du 21 janvier pour que soit précisé si un diagnostic archéologique est prescrit. Donc aucun contact n’a été pris avec le service concerné par les fouilles archéolo-giques comme annoncé précédemment !

 

  • Depuis le 06 février, un cabinet d’architecte a été missionné pour effectuer l’étude esquisse de l’aménagement du terrain de la gendarmerie.

 

  • Il est proposé que le projet de centre aqualudique entre dans les objectifs du comité puisque la piscine fait partie des équipements sportifs indispensables aux scolaires pour répondre aux programmes et à l’objectif du ‘‘savoir nager’’.

 

  • Des membres du Comité ont été reçus rapidement par le Conseil Général, le 26 février (Conseillers Généraux en charge des Bâtiments, des Collèges, du Canton).

 

Dans l’attente d’un courrier de la Mairie d’Uzès concernant la modification simplifiée du PLU le calendrier serait :

- Concours d’architectes fin mars, remise fin juin

- Démarrage des études pour septembre

- Dépôt du permis de construire en novembre

- Appel d’offres en mai 2014

- Démarrage des travaux en septembre 2014

- Livraison en septembre 2015

Le CDSESPU souhaite que le courrier de la Mairie d’Uzès ait bien été reçu par le CG et ne saurait se satisfaire de la lenteur administrative d’une construction d’intérêt général attendue depuis dix ans !

 

  • Le CDSESPU a sollicité une audience auprès du Préfet du Gard.

 

 

Chiffres ───────────────── 

  • 10 Conseils municipaux ont déjà adopté la délibération proposée par le CDSESPU (ci-dessous).
  • 9 Communes ont déjà fait savoir leur participation à la visite des Lycées.

 

Calendrier ──────────────── 

  • Pose de la première pierre de la Halle de Sport de Mayac le mercredi 27 mars à 11h45.
  • Visite des Lycées par les Maires et le Député le mercredi 27 mars à 14h30.
  • Les lycées d’Uzès, d’hier à aujourd’hui au Centre social de Saint-Quentin le mardi 10 avril à 18h00

 

Divers ─────────────────── 

  • Courriers, communiqués,… sont sur le blog Défense du service public d’Education en Uzège.  Voir

 

Contacter le Comité : cdsespu30@laposte.net

Version PDF : fichier pdf Fil Info 05

Délibération : fichier doc Délib lycée Uzès pour CM



Report de l’audience au Conseil Régional

La réunion entre le collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès et la Région  initialement programmée le jeudi 13 décembre 2012 est reportée au lundi 17 décembre à 13h30.

Cette réunion mettra en présence les personnes suivantes :

du côté du conseil régional,
- Karine Margutti, conseillère régionale, suppléante de M. Verdier au CA du Lycée Guynemer
- Bernard Bolluix, Directeur de l’Education
- Benoît Célié, Directeur adjoint de l’Education
- Isabelle Blanca, conseillère technique au cabinet du Président, en charge de l’Education

du côté du collectif,

- Nicole Bouyala :
Maire de St Quentin la Poterie de 1983 à 2001,
Chargée de mission cabinet ministériel de 1981 à 1986,
Auteur d’un livre sur la bataille du Lycée d’Uzés  1974 1981
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Odile Pernin-Vidal :
Adjointe au maire de Vallabrix
Enseignante, syndiquée SNES – Syndicat National des Enseignements de Second degré
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Bernard Rieu :
Maire de vallabrix
Membres du bureau de la Communauté de Communes de L’Uzège
Enseignant retraité,
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Michel Huet :
Représentant de parents d’élève FCPE
Secrétaire du SNEP – Syndicat National de l’Education Physique
Enseignant retraité
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Franck TICHADOU :
Conseiller municipal de Montaren et Saint Médiers
Vice Président du Syndicat Intercommunal Scolaire de l’Uzège
Secrétaire de l’Uzège de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU)
Enseignant lycée Charles Gide d’Uzès
Membre du collectif pour la restructuration des lycées

- Denis Fernandes :
Agent d’encadrement Région sur les lycées Gide et Guynemer d’Uzès
Représentant : SNUACTE – Syndicat National Unitaire des agents des Collectivités Locales et de l’état
Membre du collectif pour la restructuration des lycées



Le point sur la situation du Collectif sur la restructuration des lycées d’Uzès du 28 novembre au 7 décembre 2012

En réponse à notre 1er demande d’audience au Président de Région le collectif a reçu, le 7 décembre, un courrier du Président, en date du 4 décembre : “Mon emploi du temps très chargé actuellement ne me permet pas de vous recevoir mais je souhaiterais que vous rencontriez, dans un premier temps, M Stéphane GOZLAN, mon directeur de cabinet.”
Entre temps notre relance à la Région en date du 4 décembre a porté ses fruits et le collectif a obtenu une audience express ; ce rendez-vous aura lieu le jeudi 13 décembre à 9H30 à l’Hôtel de Région avec M CRESTA, Vice-Président délégué à l’Education, M BOLUIX, Directeur de l’Education et Monsieur CELIE, Directeur Adjoint de l’Education.
Le Collectif sera représenté par : Nicole Bouyala, Odile Pernin Vidal, Denis Fernandes, Michel Huet, Bernard Rieu et Franck TICHADOU.

Nous avons 6 nouveaux adhérents ce qui porte le nombre à 37.

Emmanuelle Michard a récupéré de nouvelles pétitions avec 180 signataires. Nous avons donc environs 1200 signataires !
Il faut que toutes les pétitions soient amenées à la prochaine réunion publique, le mercredi 12 décembre à 18H à la Mairie d’Uzès. Le compte exact sera fait à ce moment-là et les pétitions iront, le lendemain, à la Région.

Banderole, suite
Le courrier adressé au maire d’Uzès par Nicole Bouyala a été publié dans le dernier Républicain et sur le blog du collectif.
Profitant de la présence de plusieurs élus d’Uzès à la réunion sur le PLU, les membres du collectif (Nicole avec beaucoup d’énergie) ont demandé la restitution de la banderole. La mairie s’est engagée à la rendre.

Suite à notre demande d’espaces d’affichage pour poursuivre au besoin la campagne de mobilisation nous avons reçu cette proposition de Patricia Seror : « Oui, vous pouvez poser une banderole entre les fenêtres de ma maison, qui est située juste à côté du Lycée Gide.
Ceci en hommage à ce qu’a fait Nicole pour que ce lycée existe encore aujourd’hui, et parce que j’en suis voisine et que cela aura une grande visibilité auprès des parents d’élèves et des passants, et bien sûr parce qu’en tant que parent d’élève de futures lycéennes à Uzès, je me sens suffisamment concernée par ce combat pour le faire. »

Réunion sur le PLU
- RV avec l’architecte 5 décembre
Présents : Nicole Bouyala, Emmanuelle Michard, Michel Huet, Odile Pernin-Vidal
Je résume la discussion aux suggestions de l’architecte qui pourront guider nos interventions face aux interlocuteurs de la Région.
1) Avant le concours d’architectes, la Région devrait nommer un programmateur qui définit tout ce qui doit être fait. C’est sur la base de ce cahier des charges que les architectes vont répondre à la commande.
2) Faire un relevé complet du site (les 3 espaces, Guynemer, gendarmerie, Gide), pour matérialiser l’existant et faire ressortir les disponibilités.
3) Penser à l’utilisation d’autres espaces « complémentaires » si nécessaire : par ex., le bâtiment des anciennes casernes avec sa cour.
4) Point essentiel : avoir une réflexion sur l’ensemble du projet, qui dépasse la seule réponse aux besoins cruciaux immédiats (internat, demi-pension) et prévoie le développement des lycées dans les décennies à venir. La réalisation peut ensuite s’échelonner selon les priorités définies au départ (phasage du programme). Autrement dit, il ne faut pas accepter le découpage des opérations proposé actuellement : on s’occupe d’abord de l’ancienne gendarmerie et on voit ce qu’on peut faire avec le reste ensuite.
- Réunion publique sur le PLU – 6 décembre
La question sur l’utilisation du terrain de l’ancienne gendarmerie dans le cadre du secteur sauvegardé a été posée par Nicole Bouyala.
Le maire d’Uzès est intervenu brièvement pour renvoyer la balle à la Région. Il a laissé l’architecte des Bâtiments de France, J. Dreyfus, donner une réponse précise. En résumé :
- possibilité d’utiliser le terrain pour bâtir en respectant des contraintes de hauteur des bâtiments et de proximité avec les propriétés voisines (PLU),
- possibilité d’utiliser le bâtiment partiellement protégé (façade et toitures),
- protection du pigeonnier,
- le dernier projet de la Région comportait trop de bâtiments à construire sur ce terrain.
Le choix de l’emplacement pour réaliser l’extension n’est pas en cause. Les deux architectes (J. Dreyfus, B. Wagon) ont souligné l’intérêt pour la ville de conserver ses établissements scolaires au centre.
B. Wagon a cependant insisté sur la nécessité de faire un projet respectueux du cadre historique, bien intégré dans le secteur sauvegardé.
Dans la discussion qui a suivi, un autre point a été soulevé : pas de construction dans ce secteur sans fouilles archéologiques préalables. On se trouve sur un espace sensible (enclos Saint-Ferréol) où l’on pourrait découvrir des vestiges très anciens. La Région devrait commencer par là dans son programme.
Réunion publique du collectif – 12 décembre 18h – Mairie d’Uzès
Ordre du jour prévisionnel :
- bilan actions et prévision actions futures
- définition d’une ligne de conduite claire pour le RV à la Région
- formuler une déclaration de nos objectifs à diffuser à la presse et peut-être sous forme de tract
- constitution d’un bureau.

Bien cordialement, Odile Pernin-Vidal et Emmanuelle Michard



Réponse de la Région à la demande d’audience du collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès

Monsieur CRESTA, Vice-Président délégué à l’Education, Monsieur BOLUIX, Directeur de l’Education et Monsieur CELIE, Directeur Adjoint de l’Education, vous proposent une rencontre le jeudi 13 décembre à 9h30 à l’Hôtel de Région à Montpellier, en salle Léon Blum, pour évoquer la situation des lycées d’Uzès.

Sandra PORTEBLED
Assistante de M. Bernard BOLUIX
Directeur de l’Education
Département Egalité des Chances
Région Languedoc Roussillon



Les news du collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès

Quelques nouvelles sur les péripéties de la semaine et les actions en cours

- La banderole : posée jeudi dernier (le 29/12), elle a été enlevée lundi matin sans doute par les services municipaux et confisquée, malgré le courrier que Nicole Bouyala a adressé à J.L Chapon pour lui demander  courtoisement l’autorisation de la maintenir en place le samedi, jour de marché.
Ce courrier est posté sur le blog du collectif .
Nous avons demandé au Républicain de publier son courrier.

De notre côté, il faut trouver le moyen de poursuivre l’affichage. Nous avions pensé à des banderoles mobiles (en cours de réalisation par les élèves).
Certains d’entre nous verraient-ils des lieux propices?

- Courrier  Région : relance
Franck Tichadou a envoyé hier soir par mail (à leur adresse nominative) notre relance (copie ci-dessous) :

A:

Christian Bourquin
Président CR Languedoc Rousillon

Stephane Golzan
Directeur de cabinet du Président de la région

Isabelle Blanca
Conseillère technique
Cabinet du Président de la Région Languedoc-Roussillon

Betty Baume
Secrétariat Jacques Cresta : Vice-Président délégué à l’Éducation et aux Lycées

Sabine Gautie
Cabinet du Président
Service :     Secrétariat des Vice-Présidents
Secrétariat de Fabrice Verdier

Fabrice Verdier
CRLR membre CA lycées Gide et Guynemer

BOLUIX    Bernard
Direction :    Direction de l’Education
Poste :    Directeur

Benoit Célié
Direction :     Direction de l’Education
Poste :     Directeur Adjoint

DAGUZE     Valérie
Direction :    Direction de l’Education
Service :    Gestion Administrative et Financière

La relance envoyée :

Monsieur le Président de Région
Monsieur le Vice-Président délégué à l’Education et aux lycées
Monsieur le Conseiller Régional, membre du CA du Lycée Gide et du LMA Guynemer

Monsieur le Directeur du pôle Education
Monsieur le Directeur adjoint du pôle Education

En réponse à nos inquiétudes légitimes concernant la restructuration des lycées d’Uzès, vous avez répondu à la FSU, dans un courrier daté du 19 octobre 2012 (ci-joint), que le dossier suivait son cours.

Un collectif de citoyens a aujourd’hui pris le relais de la FSU et vous demande audience (voir lettre jointe) afin de vous expliquer sa démarche mais aussi d’être informé de l’avancée du dossier. A ce jour le collectif n’a reçu aucune réponse or, il organise le 12 décembre une réunion publique sur ce thème et souhaiterait faire taire toute interprétation qui résulterait d’une fin de non-recevoir.

Dans l’attente d’une réponse favorable et rapide à leur demande, les membres du Collectif vous prie de croire Messieurs, en l’expression de leur plus profond attachement au service public d’éducation.

Pour le collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès
Franck Tichadou

- Réunion publique du 12 décembre

Un communiqué de presse a été envoyé au Répu et au ML pour annoncer la réunion du 12/12.   Texte ci-dessous.

Le comité pour la défense et le soutien des établissements publics de l’Uzège se réunira,
mercredi 12 décembre à 18 heures
mairie d’Uzès, salle des permanences.
A l’ordre du jour :
-  bilan   des actions en faveur de la restructuration des lycées
- présentation de la démarche et des objectifs du collectif.
La réunion est ouverte à toutes les personnes qui veulent s’informer,  apporter leur soutien ou renforcer le collectif.

Amicalement
Odile Pernin-Vidal



Le collectif relance la Région

Monsieur le Président de Région
Monsieur le Vice-Président délégué à l’Education et aux lycées
Monsieur le Conseiller Régional, membre du CA du Lycée Gide et du LMA Guynemer

Monsieur le Directeur du pôle Education
Monsieur le Directeur adjoint du pôle Education

En réponse à nos inquiétudes légitimes concernant la restructuration des lycées d’Uzès, vous avez répondu à la FSU, dans un courrier daté du 19 octobre 2012 (ci-joint), que le dossier suivait son cours.

Un collectif de citoyens a aujourd’hui pris le relais de la FSU et vous demande audience (voir lettre jointe) afin de vous expliquer sa démarche mais aussi d’être informé de l’avancée du dossier. A ce jour le collectif n’a reçu aucune réponse or, il organise le 12 décembre une réunion publique sur ce thème et souhaiterait faire taire toute interprétation qui résulterait d’une fin de non-recevoir.

Dans l’attente d’une réponse favorable et rapide à leur demande, les membres du Collectif vous prie de croire Messieurs, en l’expression de leur plus profond attachement au service public d’éducation.

Pour le collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès
Franck Tichadou

fichier pdf courrier_PCR_Uzes

fichier doc Président Région restruct lycées



Actions en cours et à venir du collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès

- La banderole : posée jeudi dernier (le 29/12 voir ci-dessous), elle a provoqué des réactions immédiates  de la part de la mairie d’Uzès, avec menace d’une amende si elle n’était pas déposée. Une négociation a permis de la maintenir en place au delà du marché de samedi.

Actions en cours et à venir du collectif pour la restructuration des lycées d'Uzès dans Actualités banderole-collectif-225x300
Le message de la banderole étant neutre et ne contenant aucune attaque, nous ne comprenons pas les raisons de cette demande.
Nous tentons d’obtenir le maintien de la banderole sur la place aux herbes, le temps que la région apporte une réponse à notre demande d’audience.
- Si nous n’obtenions pas l’accord de la mairie, il faudrait prévoir des sites d’accueil pour notre banderole, quitte à la déplacer tous les 2 ou 3 jours.
Qui pourrait proposer un morceau de façade, un balcon…bien placés à Uzès? La demande peut être étendue en  dehors du  collectif.

- Réunion publique du 12 décembre :
Ordre du jour :
- constitution d’un bureau
- bilan actions + prévision actions futures avec calendrier
- formuler une déclaration de nos objectifs à diffuser à la presse et peut-être sous forme de tract.



La mairie d’Uzès organise une réunion publique sur l’extension du secteur sauvegardé jeudi 6 décembre à 18h30.

Dans une interview au Midi Libre, le 19/11/2012, l’adjoint à l’urbanisme Claude Joly s’est déjà exprimé sur l’incidence du PLU sur le projet de l’ancienne gendarmerie.

« ML: Le PLU est-il responsable du blocage de l’aménagement de l’ancienne gendarmerie ?
CJ- Les règles fixées par le PLU sont dans ce cas précises. Elles fixent la hauteur, le QOS et l’emprise au sol.. L’avant projet présenté par la Région n’était pas conforme et a été rejeté. En outre, il s’inscrit dans le périmètre de 500 m de protection des monuments historiques dont il ne tenait pas compte. »

La réunion peut être l’occasion de demander à la mairie d’Uzès de  dire clairement sa volonté de faire aboutir le projet dans les meilleurs délais.

Ce qui signifie

-qu’elle  cherche à  trouver  avec la région  un compromis entre les exigences du secteur sauvegardé et le programme de construction nécessaire à l’extension et la mise eaux normes des 2 établissements (sur le site ancienne gendarmerie, il faudrait réaliser au moins : internat + infirmerie, restauration, salle polyvalente).

- qu’elle accepte de céder à la région le bâtiment de l’internat actuel, comme elle s’y était engagée dans le passé.



Le Collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès, s’est réuni à Vallabrix , le 14 novembre 2012


Etaient présents : Mrs RIEU, HUET, BOURETTE, MANCHON, TICHADOU et Mmes MICHARD, PERNIN-VIDAL, BOUYALA, DEPASSE, BOURETTE, RIEU, CHASTAIN, DUNY, SEPET, VAUX

Etaient excusés : Mrs DUGIED, GASSER, BALLINI, CAVARD et Mmes CHARRETIER, DUGIED, VETY-REY, LEGAL, MANDOUL

Cette première assemblée constituante devait déterminer les buts et objectifs du collectif. Il a été décidé de fonder un « Comité de défense et de soutien aux établissements  scolaires publics de l’Uzège » afin d’étendre le domaine d’intervention du « collectif » à l’ensemble des établissements primaire et secondaire de l’Uzège. Ce comité intègre le « Collectif pour la restructuration des lycées d’Uzès », regroupant les syndicats, fédérations, associations et personnes privées de l’Uzège. Le collectif « restructuration des lycées » n’interviendra que dans le cadre des aménagements concernant les lycées Gide et Guynemer sous l’égide du comité de défense et de soutien aux établissements scolaires.

Il a été proposé que des personnalités « notables » de l’Uzège soient associées aux comité afin d’asseoir son implantation locale.

Les secrétaires du Comité sont Emmanuelle Michard et Odile Pernin Vidal.

Bilan des actions en cours :

- Une liste de diffusion et de discutions va être mis en place à partir des adhérents déjà déclarés. Cette liste sera gérée par Emmanuelle Michard.

Pour vous inscrire, envoyez un mail à e.michard@orange.fr avec pour objet : inscription à la liste du « Comité de défense et de soutien aux établissements  scolaires publics de l’Uzège » en précisant vos nom, prénom et qualités. A ce jour une trentaine d’adhérents se sont déjà inscrits.

- La pétition « RESTRUCTURATION DES LYCEES PUBLICS D‘UZES » (ci-joint) a recueilli :

590 signatures (à ce jour) que vous pouvez continuer à faire signer, 380 papier,

210 en ligne, http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=UZES2012),

- Il a été décidé de poursuivre cette action de « pétition » et de démarcher directement auprès des habitants de l’Uzège afin d’obtenir au moins 1000 pétionnaires.

Caroline SEPET et Odile PERNIN-VIDAL iront sur le marché d’Uzès samedi 17/11. Valérie MANDOUL et Nicole BOUYALA feront de même le mercredi 21/11 et s’occuperont aussi de la sortie de l’école primaire de ST Quentin. Jean-Claude MANCHON ira à Intermarché Montaren. La FCPE d’Uzès fera la sortie du groupe scolaire Jean Macé. Les élus de Vallabrix s’occuperont de celle de leur village. Franck TICHADOU ira à l’école primaire de Montaren. Emmanuelle MICHARD et Jean-Claude MANCHON s’occuperont du Collège JLT le mercredi 21/11 à 12H. Emmanuelle MICHARD ira voir le Proviseur du lycée Gide pour que les élèves majeurs soient autorisés à signer à l’intérieur de l’établissement.

Vous pouvez vous associer à cette action de signature de pétitions auprès d’Odile Pernin Vidal : odile.pernin-vidal@wanadoo.fr

Bilan prévisionnel des actions à venir :

- Une demande d’audience va être adressée à la Région (HUET + PERNIN-VIDAL + BOUYALA doivent la rédiger) afin que la commande initiale et le projet complet de restructuration soient pris en compte.

- Une lettre va être adressée au Président de région (PERNIN-VIDAL + BOUYALA) à propos de l’article « Près de 70 millions d’euros en faveur des lycées » paru dans L’accent du Sud n° 20 novembre-décembre 2012, du budget de la région publié sur son site et de la lettre du Président de Région à la FSU du Gard du 19 octobre 2012.

- Un communiqué pour les radios (TOTEM ; FUZE ; RF Bleu) et le Midi-Libre doit être rédigé.

- Le Républicain propose de relayer dans ses colonnes les actions du collectif pour tenir régulièrement la population informée.

- Une prochaine réunion publique est prévue le mercredi 12 décembre 18h en Mairie d’Uzès (salle des permanences). Elle a pour objectifs de mobiliser  les citoyens de l’Uzège et de les sensibiliser davantage à l’urgence de la situation pour les établissements scolaires de l’Uzège.

 

Orientation du Collectif

La discussion entre les participants met en évidence l’orientation que le collectif veut donner à son action : dépasser les oppositions et les obstacles politiques et administratifs qui ont empêché la réalisation du projet jusqu’à présent et rassembler les citoyens de l’Uzège sur la base de l’intérêt public (besoin sur  le territoire concerné par le recrutement des lycées – nouvelle Communauté de communes et au-delà- d’établissements rénovés correspondant au standard actuel des équipements scolaires).

Pour le collectif



12345...17

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES