Veille de l’opinion : est-ce grave, docteur ?

Logo FCPE

Xavier Darcos lance un appel d’offre pour connaître quasiment en temps réel l’état de l’opinion publique sur le système éducatif.

Pour le montant budgété, 100 000 euros – exactement le montant de la baisse de subvention qu’elle a eu à subir cette année – la FCPE est prête à tenir le ministère informé de ses prises de positions et de l’état d’esprit des parents d’élèves.

Veille de l’opinion : est-ce grave, docteur ?  dans Associations de Parents shim

L’obsession maladive du contrôle de la population a atteint un second membre du gouvernement. Après Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la Famille, qui voudrait savoir à quoi chaque famille utilise l’allocation de rentrée scolaire, Xavier Darcos lance un appel d’offre pour connaître quasiment en temps réel l’état de l’opinion publique sur le système éducatif.

Pour le montant budgété, 100 000 euros – exactement le montant de la baisse de subvention qu’elle a eu à subir cette année – la FCPE est prête à tenir le ministère informé de ses prises de positions et de l’état d’esprit des parents d’élèves.

Encore faut-il que le ministère accepte d’entendre ce qu’elle a à lui dire voire accepte de tenir compte de ce que les acteurs du système éducatif pensent quant aux réformes nécessaires dans l’Education nationale…

A quoi sert d’ausculter l’opinion de si près si c’est pour ne jamais tenir compte de ses avis ?



Manifestation du 19 octobre à Paris

Communiqués de presse du SNES de l’Uzège :

Logo SNES
Une dizaine d’uzétiens étaient présents à la manif du 19 à Paris.
Un petit groupe déterminé de professeurs de Sciences Economiques et sociales, a d’abord rejoint le rassemblement des collègues de SES devant la Sorbonne. Avec leurs tee-shirts affichant les grands noms de la sociologie et de l’économie et leurs parapluies estampillés apses,  les profs de sciences éco voulaient faire passer un message d’alerte face à la disparition annoncée de leur matière.

Manif. Paris 19-10-08

A 13 heures, le groupe est  allé grossir les rangs de la manif sous la bannière du Languedoc Roussillon. Retrouvailles avec les collègues déjà sur place, déploiement de drapeaux et de banderoles. Les uzétiens ont porté avec conviction les couleurs de la FSU Uzège-Pont du Gard, de l’avenue Gobelins jusqu’à la Bastille en passant pour le quartier latin.

Manif. Paris 19-10-08

Dans le cortège, les enseignants de la maternelle et du primaire se sont distingués par leur créativité. Slogans humoristiques piqués sur  des couches- culottes portées en coiffes,  pyramide précaire de jeux et d’enfants dressée dans la perspective du Panthéon (la formation de l’esprit, ça commence à la maternelle), haie d’honneur à l’arrivée du cortège place de la Bastille.
Manif. Paris 19-10-08
Vêtus de gilet de sécurité vert fluo, égrenés sur les deux bords de la chaussée comme à l’arrivée d’une course, les enseignants des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) encadraient la manif en scandant un slogan bien rythmé : sauvons les RASED sauvons etc…

Au total, un pari syndical gagné , qui a ouvert une brèche dans la défense ministérielle.



1...9394959697

recitsdautrefois |
loupian-demain pour vous |
Pour GREPIAC, du Dialogue à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenfantestadulte
| deci-dela
| BONNES NOUVELLES